Opération Interpol contre le trafic de tigres en cette journée de protection du félin

0 contributions
Publié le 29 juillet 2012.

A l'occasion de la journée internationale du tigre, Interpol a annoncé dimanche les résultats d'une vaste opération de sauvegarde de cette espèce qui a conduit à près de 40 interpellations dans quatre pays d'Asie.

Baptisée "Prey", cette opération menée au Bhoutan, en Chine, en Inde et au Népal vise à protéger le tigre ainsi que les autres grands félins menacés d'extinction, et cible les réseaux criminels responsables du commerce illicite d'espèces sauvages.

Elle a permis "près de 40 interpellations et la saisie de peaux de grands félins et autres parties du corps, de biens de la faune tels que des cornes de rhinocéros, de l'ivoire, des hippocampes", a indiqué dans un communiqué l'organisation policière internationale dont le siège est à Lyon.

"La gamme de produits récupérés lors d'une opération visant principalement à la protection du tigre montre que les criminels ciblent n'importe quel animal ou plante pour faire du profit au détriment de notre environnement", a souligné dans le communiqué David Higgins, responsable du programme concernant les "crimes contre l'environnement" à Interpol.

L'opération coordonnée par Interpol a permis un partenariat entre les polices, les douanes, les agences environnementales et les autorités des treize pays d'Asie où les tigres sauvages peuvent encore être trouvés.

Les treize pays abritant cette espèce sont le Bangladesh, le Bhoutan, le Cambodge, la Chine, l'Inde, l'Indonésie, le Laos, la Malaisie, la Birmanie, le Népal, la Russie, la Thaïlande et le Vietnam.

© 2012 AFP
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr