Nouvelle étape franchie pour un gigantesque projet gazier en Australie

0 contributions
Publié le 16 juillet 2012.

Un gigantesque projet d'extraction et d'exportation de gaz naturel dans une région reculée de l'ouest de l'Australie a franchi une nouvelle étape lundi, avec le feu vert accordé par les autorités de réglementation sur l'environnement, assorti de conditions strictes.

L'Autorité de protection de l'environnement de l'Etat d'Australie occidentale (EPA) a donné son feu vert à ce programme, le projet Browse de gaz naturel liquéfié, opéré par l'australien Woodside Petroleum en partenariat avec BHP Billiton, BP, Chevron et Shell.

Le projet Browse doit produire jusqu'à 50 millions de tonnes de GNL par an, soit plus de deux fois le total du montant actuellement exporté par l'Australie.

Parmi les 29 conditions assorties à l'autorisation figurent des mesures pour protéger les baleines, les dauphins et les tortues au large de la côte.

Le projet, qui doit encore recevoir le feu vert des gouvernements du pays et de l'Etat d'Australie occidentale, doit aussi ne pas abimer les empreintes fossilisées de dinosaures découvertes dans la zone.

"Le degré de complexité pour l'évaluation des propositions était sans précédent", a déclaré le président de l'EPA Paul Vogel, ajoutant que cela avait donné lieu au rapport le plus détaillé des 40 ans d'existence de l'Autorité.

"Après avoir étudié avec attention chaque facteur environnemental, j'ai recommandé une liste très stricte de 29 conditions et compensations pour s'assurer que les objectifs environnementaux de l'EPA soient remplis", a-t-il ajouté dans un communiqué.

L'Australie prévoit la construction d'une dizaine de terminaux d'exportation de gaz naturel, dont Browse, qui devrait faire de ce pays le premier exportateur de GNL d'ici 2020, avant le Qatar.

Le pays exporte actuellement 20 millions de tonnes de gaz par an, notamment vers les pays asiatiques, et le gouvernement prévoit un quadruplement des capacités au cours des prochaines années, à 80 millions de tonnes.

Le projet Browse comprend trois champs offshore de gaz, à 425 km au nord de Broome (nord-ouest).

© 2012 AFP
Mots-clés
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr