Arctique: des scientifiques réalisent le premier modèle 3D de la calotte glaciaire

0 contributions
Publié le 29 juin 2012.

OSLO - Des scientifiques travaillant avec Greenpeace vont effectuer la première modélisation en trois dimensions de la calotte glaciaire arctique au cours d'une expédition qui doit partir vendredi depuis l'archipel norvégien du Svalbard, a annoncé l'ONG.

"A partir du 9 juillet, des scientifiques dirigés par Peter Wadhams, de l'Université de Cambridge, vont travailler avec des spécialistes et des ingénieurs de la 3D pour capturer pour la première fois la véritable forme de la calotte glaciaire arctique", explique Greenpeace dans un communiqué.

Les scientifiques utiliseront un véhicule sous-marin autonome pour mesurer la partie immergée de la banquise et des scanners laser pour la partie émergée, afin d'obtenir un modèle 3D comprenant même les rides de pression, ces déformations de la glace dues notamment aux alternances de réchauffement et de refroidissement de la surface glaciaire.

Les rides de pression qui peuvent atteindre 50m de profondeur, "ont rétréci en nombre et en épaisseur beaucoup plus vite que la calotte dans son ensemble", relève le professeur Wadhams.

"Nous devons comprendre si elles fondent, se désintègrent, ou les deux", précise-t-il.

La modélisation de la banquise constitue le second volet de l'expédition d'un mois au cours de laquelle le navire de Greenpeace, l'Arctic Sunrise, doit emmener également un équipage international représentant "chaque continent habitable" dans le cadre d'une campagne visant à faire de l'Arctique un sanctuaire vierge de forages pétroliers et de pêche industrielle.

Lancée le 21 juin en marge du sommet du développement durable Rio+20, cette campagne impliquant acteurs, cinéastes, stars du rock et hommes d'affaires, doit à terme permettre à Greenpeace de déposer sur les fonds marins du Pôle nord, à 4 km sous les glaces, un "Rouleau arctique" portant un million de signatures marquant des engagements individuels en faveur de la protection de l'Arctique.

Chacun peut ajouter son nom sur le rouleau (www.SaveTheArctic.org) à la suite notamment des acteurs Hugh Grant, Jude Law, Emily Blunt, Javier Bardem, Penelope Cruz, Robert Redford et Jeremy Irons, du dramaturge Tom Stoppard, des hommes d'affaires Richard Branson et David de Rothschild, des réalisateurs Pedro Almodovar et Stephen Frears, des chanteurs Paul McCartney, Annie Lennox et Bryan Adams, ou encore de la styliste Vivienne Westwood.

Greenpeace rappelle que le géant pétrolier Shell doit entamer dans les prochaines semaines des forages exploratoires dans deux sites offshore de l'Arctique, près de l'Alaska.

Le géant russe du pétrole Gazprom devrait aussi intervenir dans l'offshore arctique cette année.

Les experts estiment à 900.000 milliards de dollars (725.000 milliards d'euros) la valeur des réserves de l'Arctique en pétrole. Elles suscitent la convoitise des pays riverains: Russie, Canada, Norvège, Danemark et Etats-Unis.

© 2012 AFP
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr