La station Cité, dans le métro parisien, en mars 2012.
La station Cité, dans le métro parisien, en mars 2012.

Audrey Chauvet

Fini le teint blafard sous les néons des quais du métro. D’ici à 2017, les 301 stations parisiennes et les 66 gares de RER vont être éclairées avec des LED, des diodes électroluminescentes qui permettront de réduire la consommation électrique de la RATP de 15% en 2020 par rapport à 2004.

Plus de 2.000 fois le tour de la terre en voiture

Depuis 2010, la station Censier Daubenton est déjà éclairée avec des LED, grâce auxquelles elle a réduit de 65% sa consommation d’énergie pour l’éclairage et de 15 tonnes ses émissions de CO2 par an. 92% des usagers ne se sont pas aperçus du changement d’éclairage. Lorsque toutes les stations seront équipées de LED, la consommation d’énergie devrait diminuer de 77 gigawatts heures, et les émissions de CO2 devraient baisser de plus de 6.000 tonnes par an, soit «plus de 2.100 fois le tour de la terre en voiture», chiffre la RATP.

Avec ses 250.000 points lumineux, la RATP deviendrait le premier réseau de transport au monde à être équipée uniquement avec des LED. Un avantage économique aussi pour le réseau: le remplacement des LED se fera seulement tous les cinq à quinze ans, alors qu’il faut remplacer les tubes fluorescents tous les deux ans en moyenne.