Les médias japonais étaient tout excités mardi après avoir appris qu'un panda géant du célèbre zoo du quartier d'Ueno à Tokyo présentait des signes de grossesse.
Les médias japonais étaient tout excités mardi après avoir appris qu'un panda géant du célèbre zoo du quartier d'Ueno à Tokyo présentait des signes de grossesse. - Yoshikazu Tsuno afp.com

© 2012 AFP

Les médias japonais étaient tout excités ce mardi après avoir appris qu'un panda géant du célèbre zoo du quartier d'Ueno à Tokyo présentait des signes de grossesse.

«Une élévation du taux d'hormones caractéristiques et d'autres indicateurs, comme une baisse d'appétit, laissent supposer que Shin Shin (la femelle en question) est enceinte», a rapporté la chaîne publique NHK. Tous les journaux, y compris le quotidien économique Nikkei, se sont faits l'écho de cette nouvelle qu'il reste cependant à confirmer, les fausses grossesses de pandas géants n'étant pas si rares, ont averti les services du zoo.

Une première depuis 24 ans

Shin Shin et son partenaire Ri Ri, tous les deux âgés de six ans, se sont accouplés fin mars dernier après avoir été mis dans le même enclos à l'écart des visiteurs. Si, comme l'espèrent les Japonais, un bébé panda géant naissait au zoo d'Ueno, ce serait une première depuis 24 ans et même un fait inédit en ce lieu par accouplement naturel, le bébé né en 1988 étant issu d'une insémination artificielle.

Les deux pandas géants ont été prêtés par la Chine en février 2011 et ont été montrés au public à partir de début avril suivant, attirant chaque jour des milliers d'admirateurs tout comme l'avaient fait avant eux deux spécimens offerts lors du rétablissement des relations diplomatiques sino-japonaises en 1972.