Rio+20: Total contre les gorilles

13 contributions
Publié le 18 juin 2012.

ENVIRONNEMENT - Le WWF mènera une action ce lundi pour rappeler au groupe pétrolier que ses activités menacent la survie d'espèces protégées en République démocratique du Congo...

Christophe de Margerie, le PDG de Total, risque d’avoir une mauvaise surprise à son arrivée à Rio. Dans le cadre du sommet des Nations unies sur le développement durable, le dirigeant du groupe pétrolier prend la parole ce lundi devant les membres du Global compact, un réseau d’entreprises censées répondre aux critères de responsabilité sociale et environnementale fixés par les Nations unies. Mais le WWF ne le voit pas tout à fait du même œil: le projet de forage dans le parc de Virunga, en République démocratique du Congo, est une entorse majeure aux principes du Global compact, selon l’ONG.

Des gorilles dansent à La Défense

«On ne peut pas d’un côté adhérer au Global Compact et de l’autre, refuser de s’engager publiquement à ne jamais pénétrer dans aucun site du patrimoine de l’UNESCO, une autre entité des Nations Unies», rappelle le WWF. Dans le Virunga, classé au patrimoine mondial de l’Unesco et listé dans les zones humides Ramsar, les puits de pétrole pourraient bientôt remplacer les lacs et la forêt tropicale. Des concessions pétrolières ont été attribuées en juin 2010 par le gouvernement congolais sur 85% de la surface du parc. Total et le Britannique Soco se préparent déjà à exploiter l’or noir du parc, au détriment des éléphants, lions, okapis et gorilles qui y vivent.

Le WWF appelle donc Christophe de Margerie à déclarer, à l’occasion du sommet Rio+20, que son groupe ne pénètrera jamais dans un site classé au patrimoine mondial. «Total montrera ainsi que ses engagements pris dans le cadre du Global Compact ne sont pas que de l’incantation», espère Jean-Baptiste Roelens, chargé de programme forêts tropicales et climat au WWF France.

Pour faire monter la pression, une flash-mob est organisée lundi à La Défense, devant le siège du groupe Total: une cinquantaine de personnes ayant répondu à «L'appel des gorilles» sur Facebook vont se retrouver au pied de la tour Total, dans le quartier de la Défense, pour mettre en œuvre le «Soulèvement des gorilles» au travers d’une chorégraphie de 2,30 minutes. Elle sera retransmise à Rio, pour le plus grand plaisir de Christophe de Margerie.

Audrey Chauvet
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr