Shell pris pour cible par des militants écologistes

0 contributions
Publié le 8 juin 2012.

NEW YORK - Le géant pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell a été la cible jeudi de militants écologistes qui ont imité son site internet et mis en ligne une fausse vidéo pour dénoncer le forage du groupe dans l'Arctique.

Ces militants, qui ne dévoilent pas leur nom, ont mis en ligne une vidéo dans laquelle on voit une pseudo-fête de lancement d'un forage de Shell dans l'Arctique, qui se serait tenue mercredi à Seattle (nord-ouest). On y voit une femme âgée se servir un verre avec une pompe en forme de tour de forage qui ne fonctionne pas et l'éclabousse.

Plusieurs médias ont pris cette vidéo au sérieux, comme le site de défense de l'environnement Tree Hugger, qui en a déduit que "si les événements qui se sont déroulés hier soir sont un présage, les opérations de forage (de Shell dans l'Arctique) devraient se traduire par un bazar monumental".

Une porte-parole de Shell jointe par l'AFP, Kayla Mackee, a fermement démenti la participation de son groupe à un quelconque évènement de ce genre.

"Des groupes s'opposant aux projets de forage de Shell au large de l'Alaska ont récemment mis en ligne une vidéo qui prétend montrer des employés de Shell à un événement au Seattle Space Needle", la tour symbole de la ville, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

"Shell n'a ni organisé ni participé à un tel événement (...). Nous continuons de nous préparer à une saison 2012 d'exploration (pétrolière) sûre", a-t-elle ajouté.

Les militants ont aussi contrefait le site de Shell USA (www.shell.us) avec un écran au sigle du groupe pétrolier auquel on accède par le lien www.arcticready.com.

"Nous avons tous entendu parler du changement climatique planétaire et des difficultés qu'il entraîne, principalement pour les plus vulnérables d'entre nous", indique le pseudo-site de Shell.

"Chez Shell, nous sommes inquiets comme tout le monde. Mais nous reconnaissons aussi que même les plus vulnérables ont un besoin croissant d'énergie fossile pour leurs voyages, leurs loisirs, leurs besoins scientifiques ou d'accroissement d'infrastructures", ajoute le faux site.

Dans une rubrique "pour les enfants", il est écrit que "la calotte glacière de notre planète fond", "c'est mal mais c'est bien aussi" car comme ça, "Shell peut aller chercher plus de pétrole", ce qui permet à "papa et maman de vous conduire au magasin pour vous acheter plus de jouets".

Ce lien vers www.arcticready.com figure en bonne place dans un faux communiqué de presse envoyé aux médias, prétendument "au nom de Shell", dans lequel les militants affirment que le groupe pétrolier va les poursuivre pour diffamation.

"C'est un faux communiqué", a affirmé à l'AFP Kayla Mackee, porte-parole de Shell.

Ces actions visent notamment les activités du groupe à Kulluk dans l'Alaska.

Les numéros de téléphone figurant sur le pseudo-site internet sont faux et un message de l'AFP au groupe responsable de ces actions est resté sans réponse.

© 2012 AFP
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr