Nos poubelles s'offrent une cure minceur

3 contributions
Publié le 24 mai 2012.

DECHETS - Pour trouver des solutions au gaspillage alimentaire, France Nature Environnement envoie des coachs dans les foyers, les restaurants et les cantines...

Du pain, des restes du dîner de la veille que plus personne n’a envie de manger, des yaourts périmés… France Nature Environnement (FNE) veut nous aider à alléger nos poubelles. Si personne ne sera obligé de manger les os du poulet ou d’adopter un chien pour finir les assiettes des enfants, il existe néanmoins des solutions simples pour ne pas jeter près de 20 kilos de nourriture par an et par personne, selon les estimations de l’Ademe.

Trouver son régime adapté à ses habitudes

C’est pour identifier les bons gestes que les «coachs» vont être utiles. Des associations locales, membres de FNE, vont accompagner trente familles, six restaurateurs et deux écoles pour analyser leur gaspillage puis voir comment le réduire selon les contraintes de chacun. «La partie incompressible des déchets alimentaires ne représente que 18% de ce qu’on jette», chiffre FNE. Pour tout le reste, chacun peut agir, et l’argument financier est souvent une excellente motivation: «Les problèmes éthiques et environnementaux passent souvent au-dessus de la tête des gens que nous rencontrons», reconnaît Kamera Vesic, présidente de l’association Pikipik environnement, un des coachs-gaspillage.

Pour éviter de jeter son argent à la poubelle, l’association Pikpik donne des conseils de bon sens: «Chacun, en tâtonnant, peut trouver les trucs les plus adaptés à ses habitudes de consommation pour ne pas jeter. Par exemple, on recommande toujours d’acheter en grande quantité ou en vrac pour limiter les emballages, mais, comme dans un régime, les grandes règles doivent être personnalisées: si je sais que je bois peu d’un soda, je vais plutôt acheter des petites cannettes pour éviter d’ouvrir une grande bouteille et en jeter la moitié qui aura perdu ses bulles.» Et comme dans un régime, il faut aussi savoir résister aux tentations inutiles, comme les offres «3 pour le prix de 2»: «Si on n’est pas sûr de tout consommer, on n’achète pas», répète Kamera Vesic.

Trucs et astuces de grand-mères

C’est aussi plus globalement notre rapport à la nourriture qui mériterait d’être repensé: «Si on achète un poulet rôti tout prêt, on va plus facilement en jeter que si on cuisine soi-même un vrai poulet avec une bonne sauce», illustre Benoît Hartmann. Passer un peu plus de temps en cuisine, réapprendre à cuisiner les restes et réhabiliter les recettes de nos grand-mères, qui n’auraient jamais jeté une demi-baguette mais l’auraient transformé en pain perdu: «Il faut revenir à ces trucs et astuces, par exemple on peut cuisiner les fruits trop mûrs ou qui commencent à flétrir», conseille la coach.

S’il est certain que nos poubelles sont bien trop pleines, les estimations varient du simple au double: «L’Ademe dit 20kgs, les Anglais ont calculé 40kgs… Quant au coût, il est estimé entre 200 et 1.500 euros par an et par foyer selon que l’on considère uniquement ce qui est dans la poubelle ou l’ensemble de la chaîne, du producteur au consommateur», explique Benoît Hartmann.  France Nature Environnement n’oublie toutefois pas que les responsabilités sont partagées: les distributeurs, le calibrage des fruits et légumes, les producteurs qui entretiennent la confusion entre les dates limites d’utilisation optimale et les dates de péremption… Chacun a un rôle à jouer dans la traque au déchet. «Mais il faut réaliser que  l’Europe gaspille par habitant ce que l’Afrique arrive à produire annuellement», souligne Benoît Hartmann. «C’est un scandale éthique mais aussi environnemental car c’est aussi un gaspillage d’espaces cultivés, de pesticides, de pétrole pour le transport…»

Audrey Chauvet
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr