Une aide alimentaire radioactive pour le Cambodge?

2 contributions
Publié le 4 avril 2012.

JAPON - Du poisson provenant des provinces proches de Fukushima va être envoyé au Cambodge...

Les enfants des cantines scolaires cambodgiennes vont bientôt manger du poisson japonais provenant des préfectures proches de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, rapporte Courrier International, citant le quotidien japonais Sankei Shimbun. Des boîtes de conserve vont être envoyées par le Programme alimentaire mondial dans cinq pays en développement, dont le Cambodge où la possible radioactivité des poissons japonais inquiète la population. Le ministère japonais des Affaires étrangères assure que des mesures «strictes» permettront d’assurer que les sardines et maquereaux ne présentent pas de dangers pour leurs consommateurs.

Dissiper les craintes sur les denrées japonaises

Pour les Japonais, cet envoi de denrées pourrait permettre de redorer le blason de la pêche japonaise, sinistrée depuis le tsunami du 11 mars 2011et l’accident nucléaire de Fukushima qui a répandu des particules radioactives dans l’atmosphère et l’océan. Le Sankei Shimbun estime que cela «permettra à la fois de soutenir les pays en voie de développement mais également de dissiper les craintes liées à la contamination radioactive».

Audrey Chauvet
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr