Quatre Japonais sur cinq veulent voir leur pays se détacher du nucléaire pour finir par l'abandonner complètement, selon un sondage publié dimanche, un an après la catastrophe de Fukushima.
Quatre Japonais sur cinq veulent voir leur pays se détacher du nucléaire pour finir par l'abandonner complètement, selon un sondage publié dimanche, un an après la catastrophe de Fukushima.

© 2012 AFP

Quatre Japonais sur cinq veulent voir leur pays se détacher du nucléaire pour finir par l'abandonner complètement, selon un sondage publié ce dimanche, un an après la catastrophe de Fukushima.

Ils sont 80% à se dire favorables à l'abandon du nucléaire comme source d'énergie, et seulement 16% à vouloir son maintien, selon cette enquête menée auprès de 3.000 personnes et publiée dimanche par le Tokyo Shimbun.

Toutefois, 53% estiment qu'il faut continuer à court terme à employer les réacteurs nucléaires lorsque la demande en électricité l'exige.

Depuis l'accident de l'an dernier à la centrale de Fukushima, à la suite du tremblement de terre suivi du tsunami le 11 mars 2011, la quasi-totalité des réacteurs ont été soit arrêtés pour vérification, soit maintenus à l'arrêt après leur période d'entretien en attendant de nouvelles règles de sécurité. Seuls deux des 54 réacteurs du pays sont actuellement en service.

>> Voir notre diaporama «Fukushima, un an après: L'énergie de demain en dessins»