La bouteille de vin en papier de Greenbottle.
La bouteille de vin en papier de Greenbottle. - Greenbottle

A.C.

Une bouteille qui pèse seulement 55g, soit dix fois moins qu’une bouteille en verre: voilà qui va alléger les paniers des Britanniques, mais également l’empreinte carbone de la filière viticole. Les bouteilles en papier permettraient de réduire de 10% les émissions de gaz à effet de serre par rapport à une bouteille en verre, et sont compostables, explique Greenbottle, l’entreprise anglaise à l’origine de cette bouteille écolo. La bouteille sera composée de papier et d’un film plastique intérieur, qui reproduit les qualités de conservation du verre.

Pour le recyclage, il faudra donc séparer l’enveloppe papier et le film plastique, et les mettre dans la bonne poubelle. Pas forcément plus simple que d’apporter ses bouteilles en verre dans le conteneur dédié, d’autant plus que le verre peut se recycler à l’infini. En France, six bouteilles en verre sur dix sont recyclées.

Le papier préféré aux briques de lait

Greenbottle a déjà lancé une bouteille de lait en papier, rapporte The Guardian, qui s’est vendue deux à trois fois mieux que les emballages en plastique. L’avantage de cette bouteille, par rapport aux briques traditionnelles, est de pouvoir séparer facilement le papier du plastique, tandis que les briques « composées de 75% de carton, 20% de plastique et 5% d’aluminium nécessitent des installations spécifiques pour pouvoir être traitées », explique Ecoemballages.

Mais par rapport au verre, le bénéfice environnemental se situera plutôt en amont, avec le poids des bouteilles transportées, qu’au niveau du recyclage. Les premières bouteilles de vin en papier pourraient arriver dans les supermarchés début 2012. Elles sont pour le moment produites en Turquie, mais une usine doit bientôt ouvrir en Cornouailles et la technologie pourrait être vendue à des embouteilleurs proches des vignobles pour raccourcir les transports.