Interpol lance une campagne pour sauver les tigres

A.C.

— 

La police internationale au secours des tigres: réunie à Hanoï, au Vietnam, pour son assemblée générale, l’organisation Interpol a lancé ce mercredi le programme «Project predator» dont l’objectif est de sauver les tigres de l’extinction. Grâce à un partenariat entre la police internationale et les polices et douanes nationales des treize pays d’Asie où les tigres subsistent, Interpol espère enrayer le braconnage, responsable de la mort de nombreux fauves.

«Les braconniers peu scrupuleux menacent les quelques tigres sauvages survivants, et nous devons travailler tous ensemble pour protéger cette espèce symbolique», explique David Higgins, manager du programme «Crime contre l’environnement» d’Interpol.

Avec le soutien de l’US Aid, l’agence américaine de développement, du ministère britannique de l’environnement et de la Banque mondiale, le programme «Project predator» pourrait permettre d’équiper les gardes forestiers d’armes, afin de pouvoir lutter contre les braconniers. Les lois contre le braconnage pourraient également être durcies dans les pays concernés.

Les responsables du projet se réuniront les 13 et 14 février prochains à Bangkok pour définir un plan d’action.  On estime qu’il ne reste qu’environ 3.500 tigres en liberté dans le monde, contre 100.000 au début du 20e siècle.

Mots-clés :