Le shérif informe la population après l'évasion d'une cinquantaine d'animaux sauvages d'un zoo de l'Ohio, le 18 octobre 2011.
Le shérif informe la population après l'évasion d'une cinquantaine d'animaux sauvages d'un zoo de l'Ohio, le 18 octobre 2011.

A.C.

Guépards, grizzlis, loups, tigres et lions… Une cinquantaine d’animaux se sont échappés mardi d’une réserve de l’Ohio, aux Etats-Unis, rapporte la chaine de télévision américaine Fox News. Le propriétaire du zoo, le Muskingum County Animal Farm, a été retrouvé mort mais la police ne connaît pas encore les causes de son décès. Les enclos des animaux sauvages ont été retrouvés ouverts et les animaux sont maintenant en liberté dans les alentours du parc, entraînant la fermeture de quelques écoles qui préfèrent que les élèves restent chez eux.

Le shérif conseille de rester enfermé chez soi

C’est après avoir reçu quelques appels de voisins affolés que la police a été faire un tour au zoo. C’est là qu’ils ont trouvé le corps sans vie de Terry Thompson, le propriétaire. Toutes les cages étaient ouvertes et quelques animaux étaient restés dans le parc. La police a abattu quelques animaux dangereux avant de faire appel à des soigneurs du zoo voisin de Columbus pour capturer les autres.

Terry Thompson était connu dans le voisinage: amateur d’avions, de bateaux et propriétaire d’un magasin de motos qui vendait également des armes, il était un peu excentrique selon les personnes qui le connaissaient mais n’aurait jamais fait de mal à ses animaux. Il avait toutefois déjà eu des ennuis avec la police et aurait fait un court séjour en prison récemment.

Le shérif de la région a recommandé aux voisins du zoo de rester enfermés et certaines écoles pourraient être fermées ce mercredi. «Ce sont des animaux sauvages que l’on voit dans les documentaires animaliers. Nous sommes particulièrement inquiets à cause des félins et des ours en liberté», a expliqué le shérif. La police est maintenant à la poursuite des animaux échappés: 25 d’entre eux auraient déjà été abattus.