Japon: Fortes contaminations au césium à plus de 200 kilomètres de Fukushima

A.C.

— 

Le quotidien japonais Asahi Shimbun a révélé samedi le résultat de mesures de radioactivité réalisées par le gouvernement japonais entre le 8 et le 12 septembre. Dans les préfectures de Chiba et Saitama, situées environ à 200 kilomètres de la centrale de Fukushima, des taux élevés de césium-137 ont été relevés: entre 30.000 et 60.000 becquerels par mètre carré dans les zones les plus fortement contaminées.

Le quotidien japonais rappelle qu’à Tchernobyl les zones comptant plus de 37.000 becquerels/m² avaient été officiellement considérées comme contaminées, ce qui n’est pas le cas au Japon. Avec des radiations de 0,2 à 0,5 microsieverts par heure, les habitants des préfectures de Chiba et Saitama atteindront en trois à sept mois la dose limite annuelle d'exposition aux rayonnements autorisée en France, soit 1 millisievert par an.

Mots-clés :