Algues vertes: manifestation et contre-manifestation dimanche en Bretagne

3 contributions
Publié le 16 septembre 2011.

ENVIRONNEMENT - Les anti marées vertes croiseront les agriculteurs ce week-end au Cap-Coz, une des plages touchées cette année par la pollution aux algues vertes...

La coordination anti-marées vertes de Bretagne organise dimanche un rassemblement sur une plage de Fouesnant (Finistère) alors qu'un collectif invite à une contre-manifestation pour dénoncer une «stigmatisation des agriculteurs».

Ces deux rassemblements interviennent alors que l'été a été marqué par la polémique après la mort d'une trentaine de sangliers sur une plage des Cotes-d'Armor ainsi que par la reconnaissance dans deux rapports officiels de la dangerosité des algues vertes en décomposition -en raison des émanations de gaz toxique qui s'en dégagent- et de leur origine essentiellement agricoles. «Si l'Etat a mis en place des plans de lutte contre les algues vertes, c'est parce que nous avons tiré la sonnette d'alarme en 2009. Globalement, les principes (des plans) sont bons, mais leur mise en application est trop longue», a déclaré à l'AFP Yves-Marie Le Lay, un des porte-parole de la coordination qui revendique le soutien d'environ 80 associations, parmi lesquelles des organisations d'agriculteurs.

«Cette manifestation, c'est une stigmatisation des agriculteurs», répond pour sa part Alain Le Bellac, producteur laitier à Fouesnant, qui appelle le monde économique régional à se rassembler sous la bannière d'un «collectif pour une Cornouaille vivante et dynamique». Vendredi, les présidents de la chambre de commerce de Quimper et des chambres de métiers et d'agriculture du Finistère, tenue par le syndicat agricole majoritaire, ont apporté leur soutien à la contre-manifestation. M. Jaouen a chiffré à un milliard d'euros, dont 70 % à la charge des exploitants, la somme dépensée en dix ans par les agriculteurs bretons pour les mises aux normes environnementales.

Dimanche manifestants et contre-manifestants se rassembleront à 500 mètres de distance au Cap-Coz, une plage réputée, touchée cette année par des échouages d'algues vertes.

En septembre 2010, manifestation et contre-manifestation avaient réunis sans incidents environ 2.000 personnes à Plonevez-Porzay, près de Douarnenez.

© 2011 AFP
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr