Le parc photovoltaïque d’Avignonet-Lauragais. Panneaux voltaïque et éolienne.
Le parc photovoltaïque d’Avignonet-Lauragais. Panneaux voltaïque et éolienne. - FREDERIC SCHEIBER / 20 MINUTES

© 2011 AFP

La puissance installée d'énergie solaire a triplé entre fin juin 2010 et fin juin 2011 en France, un bond beaucoup plus rapide que la production d'énergie éolienne qui n'a progressé que de 14% en un an, selon des données du Commissariat général au Développement durable. La puissance raccordée de photovoltaïque a atteint 1.679 mégawatts (MW) à la fin du premier semestre, contre moins de 580 MW à la fin juin 2010, sur fond de tour de vis du régime très favorable du prix de rachat de l'électricité solaire qui a hâté plusieurs projets.

Le solaire prend nettement le pas sur l’éolien

Au cours du premier semestre, la puissance du parc solaire français a bondi de 55%, avec l'installation de plus de 207.000 unités de production d'énergie solaire, selon le ministère de l'Ecologie. Quelque 599 MW ont été installés, soit 143% de plus par rapport à fin juin 2010. «Le rythme des raccordements est particulièrement soutenu depuis le début de l'année en métropole, notamment en Midi-Pyrénées, Provence-Alpes-Côte d'Azur et Aquitaine, qui totalisent près de 40% des puissances raccordées au cours du premier semestre», note l'administration dans un «tableau de bord».

Côté éolien, la production a atteint à la fin du premier semestre 5,4 térawattheures, 14% de plus qu'il y a un an. Mais la progression s'est ralentie: une puissance de 340 mégawatts seulement a été raccordée durant le semestre, soit 27% de moins qu'un an plus tôt. Fin juin, la puissance raccordée d'éoliennes a atteint 6.253 mégawatts, soit un peu moins de 4 fois la production solaire. La part de l'éolien dans la consommation électrique en France a atteint 2,2% fin juin.