Acheter des morceaux d'atmosphère, c'est possible en Australie

ENVIRONNEMENT Une société australienne vend des mètres cubes d'atmosphère sur Ebay...

A.C.

— 

L'opéra de Sydney, en Australie.

L'opéra de Sydney, en Australie. — SIPA

Devenir propriétaire de l’air, la seule manière d’en prendre soin? C’est en tout cas la philosophie de l’entreprise australienne EarthCaire, qui lance un programme de vente de mètres cubes d’atmosphère sur Ebay. Pour 70 à 700 euros, individuels et entreprises peuvent acheter des portions de la troposphère, stratosphère, mésosphère ou thermosphère qui surplombe l’opéra de Sydney.

Acheter l’air au-dessus de Wall Street

Il s’agit en fait d’une simple opération de compensation carbone: au lieu de donner de l’argent à hauteur de ses émissions de CO2, on achète aux enchères une portion d’air dont le prix de vente est reversé à des entreprises menant des projets de reforestation, par exemple. La moitié du paiement est déductible des impôts.

Pour rendre l’atmosphère plus «attirant», ce sont des portions situées au-dessus de sites célèbres qui sont mises en vente: pour l’instant, EarthCaire propose le ciel surplombant l’opéra de Sydney, et devrait bientôt étendre son offre à d’autres sites australiens comme la Grande barrière de Corail ou le Parlement national, à Canberra. Le site permet aussi de devenir propriétaire de l’air flottant au dessus de la Tour de Londres ou de la statue de la Liberté et du Grand Canyon aux Etats-Unis. Et même de l’air plombé qui flotte en ce moment au-dessus de Wall Street…

Mots-clés :

Aucun mot-clé.