Qu’est-ce-qu’un papier recyclé ?

C’est un papier fabriqué à partir d’au moins 50% de cellulose, une fibre végétale extraite du bois, réutilisée ou faite de vieux papiers récupérés. Le plus écologique est le papier 100% recyclé non désencré et non blanchi. Fini le papier de récupération mou, perméable et gris, il peut maintenant être coloré et se présenter sous différentes formes: enveloppes, papier à lettres ou à dessin, cahiers, intercalaires ou encore en ramettes.

Combien de fois peut-on recycler ?

Malheureusement, au fil des opérations de recyclage, les fibres s’abîment et se raccourcissent, leur qualité diminue. En fonction du papier à fabriquer, une même fibre peut être réutilisée de 5 à 10 fois. Il est donc essentiel de mélanger des fibres vierges aux fibres recyclées.

Quels sont les labels ?

L’Ange Bleu, label allemand, assure que le papier a été fabriqué avec des fibres 100 % recyclées et que l’entreprise n’a utilisé aucune substance dangereuse ou non-biodégradable, comme les azurants optiques (servant au blanchiment du papier) lors de la fabrication. Autre label similaire: Apur, de l’Association des producteurs de papiers recyclés, qui s’applique aux produits comprenant au moins 50 % de fibres recyclées. D’autres logos, comme l’Ecolabel européen ou le Cygne nordique prennent en compte toutes les étapes du cycle de vie du papier jusqu’à ses impacts. Les fibres vierges doivent par exemple provenir de forêts exploitées durablement et la consommation d’énergie nécessaire à la production doit être minime.

Le papier recyclé freine-t-il la déforestation?

Oui: une tonne de papier recyclé épargne 17 arbres! S’il faut 2 à 3 tonnes de bois pour produire une tonne de papier classique, on peut obtenir 900 kg de papier recyclé avec une tonne de vieux papiers. La France fait partie de ces pays qui créent du papier à partir de sous-produits forestiers (coupes d’entretien, branches, arbres tombés ou malades et déchets de scieries) et de PCR recyclés (60 % de la pâte à papier). Hélas, ce n’est pas le cas dans tous les pays du monde puisque la fabrication du papier supprime encore 13 millions d’hectares de forêts chaque année (selon WWF). Et 17% du bois utilisé provient de forêts vierges, des forêts anciennes qui voient leur écosystème détruit! D’où l’importance de connaître l’origine du papier que vous achetez. En France, les imprimeurs certifiés PEFC * ou FSC garantissent l’utilisation de papiers respectueux de la gestion durable des forêts.

Où trouver ce papier ?

On en trouve dans certaines grandes enseignes comme Monoprix, dans des points de vente spécialisés ou sur Internet, via les sites d’associations ou d’entreprises. Pour aller plus loin dans la démarche écologique, utilisez des papiers fabriqués près de chez vous. Voici, quelques noms à retenir : La Feuille d’Érable à Rennes, Alternative EcoConcept à Marseille, Adom diffusion à Toulouse ou encore Gibert Joseph à Paris et dans d’autres grandes villes : Lyon, Grenoble, Montpellier, Saint-Etienne…

Plus d’infos sur le papier recyclé sur NEOPLANETE

Mots-clés :