Beauté: le label Cosmos débarque

BIO Le programme de certification européen Cosmos devrait arriver sur les étiquettes des cosmétiques biologiques dans quelques semaines...

Fabienne Broucaret

— 

Ce label européen permettra d'y voir plus clair dans la jungle des cosmétiques bio

Ce label européen permettra d'y voir plus clair dans la jungle des cosmétiques bio — NEOPLANETE

Cosmebio, BDIH, Ecocert, Nature et Progrès… Au rayon beauté, c’était un peu la jungle des labels bio. Bonne nouvelle pour le consommateur: le programme de certification Cosmos-standard est (enfin!) lancé à l’échelle européenne. Il devrait débarquer sur les étiquettes des cosmétiques biologiques d’ici à quelques semaines.

Qu’est-ce que le Cosmos-standard ?
C’est le résultat d’une très longue négociation entre les principales parties prenantes de la cosmétique naturelle et biologique en Europe. Entamée en 2002, avec à sa tête le BDIH allemand, l’association française Cosmebio, Ecocert Greenlife, l’ICEA italien et la Soil Association britannique, elle vient enfin d’aboutir, pour donner naissance à un nouveau référentiel en date du 31 janvier 2011, disponible –en anglais– sur le site Internet de Cosmos-standard AISBL.

Qu’est-ce qui va changer pour les fabricants ?
Pour l’heure, pas grand-chose. S’ils sont déjà adhérents à une association nationale, comme Cosmébio en France, et que leurs produits sont conformes au nouveau référentiel, ils pourront demander à en bénéficier en passant par leurs instances nationales. Cinq organismes de certification sont déjà agréés pour ce faire: BDIH, Ecocert Greenlife, ICEA, Qualité France et Soil Association Certification Ltd. Une procédure d’homologation est annoncée pour «très prochainement» pour les nouveaux organismes certificateurs désirant certifier selon Cosmos-standard.

Quelles garanties apporte ce nouveau label ?
– 20 % du total du produit DOIT être BIO (eau non comprise), sauf pour les lotions (10% minimum)
– 95% de des ingrédients certifiables transformés mécaniquement DOIVENT être BIO.
– 30% de ces ingrédients naturels transformés chimiquement DOIVENT être BIO : échéance sous 36 mois.
– 0% synthèse : Les produits de synthèse ne sont pas autorisés dans le cahier des charges Cosmos.
– Les emballages et suremballages doivent être dès que possible biodégradables ou recyclables

Les interdits du label Cosmos- cosmetique bio
– Pas de tests sur animaux.
– Sans parfums ni colorants de synthèse
– Exclusion totale des conservateurs de synthèse comme les parabens ou le phénoxyéthanol)
– Sans pétrochimie (paraffine, silicone, PEG)
– Sans OGM (organismes génétiquement modifiés)
– Pas de traitements ionisants

Qu’est-ce qui va changer sur les étiquettes des produits?
Les logos nationaux vont pour le moment rester en place, seulement complétés par une mention «Cosmos Organic» ou «Cosmos Natural» selon le degré de certification. Le pourcentage d’ingrédients naturels et le pourcentage d’ingrédients bio doivent clairement être indiqués sur tous les packagings des produits certifiés portant les logos BIO: % du poids total et % du poids sans eau (non certifiable).

Plus d’infos : www.cosmos-standard.org

Sources : communiqué officiel de Cosmos-Standard et www.observatoiredescosmetiques.com

Cheveux : Pourquoi choisir une coloration végétale ? La réponse sur NEOPLANETE



Mots-clés :