Ariège: Chasseurs et éleveurs crient au loup

NATURE Ils sont déjà menacés par les ours...

© 2010 AFP

— 

Le réseau d'observateurs n'a pas constaté de reproduction du loup dans les Pyrénées.

Le réseau d'observateurs n'a pas constaté de reproduction du loup dans les Pyrénées. — J. WARDEN / SUPERSTOCK / SIPA

Les chasseurs et éleveurs ariégeois crient maintenant au loup. Déjà mobilisés contre l'ours, ils dénoncent ce samedi le retour de l'animal en Ariège, mais l'association Ferus pour la conservation des ours, loups et lynx relativise la menace des quelques loups recensés depuis dix ans dans les Pyrénées.

Le président de la Fédération des chasseurs de l'Ariège, Jean-Luc Fernandez, qui avait présenté jeudi l'association «Ariège Ruralité» avec huit autres associations dont la Fédération départementale des Syndicats d'Exploitants agricoles, a dénoncé la présence de «tous les grands prédateurs, l'ours, le vautour...et le loup», faisant état devant la presse d'une récente attaque de loup en Haute-Ariège contre des brebis.

«Un cas litigieux de dégâts sur troupeau»

«Avec l'analyse génétique des déjections retrouvées sur place, on sait que ce n'est pas un animal venu d'Espagne, mais bien d'Italie», a-t-il indiqué à un correspondant de l'AFP. «Nous avons du mal à nous imaginer que des loups puissent venir aussi facilement qu'on nous le dit depuis les Alpes», ajoute-t-il ce samedi dans La Dépêche du Midi, demandant «des éclaircissements sur les parcs à loups» de la région.

A la préfecture de l'Ariège, on confirme «un cas litigieux de dégâts sur troupeau», évoqué le 2 décembre lors d'une commission d'indemnisation des dégâts causés par les ours. «Il est possible qu'un loup ait été à l'origine de l'attaque», ajoute-t-on.

167 bêtes tuées par les ours en 2010

Ferus souligne sur son site que la présence du loup est relevée depuis 2002 dans le massif du Carlit (Pyrénées-orientales), mais qu'on n'a jamais identifié plus de deux individus en même temps sur ce massif, seule zone de présence permanente du loup dans les Pyrénées françaises. Selon l'association, la présence de loups d'origine alpine dans les Pyrénées n'est pas étonnante, les jeunes loups étant «capables de déplacement sur de très grandes distances».

Sur six individus (dont deux femelles) identifiés dans les Pyrénées-Orientales depuis 10 ans, trois avaient déjà été identifiés dans les Alpes, selon l'association. Les dégâts causés par le loup en dix ans dans les Pyrénées sont inférieurs à une dizaine de cas, ajoute Ferus. Selon les services de l'Etat, la vingtaine d'ours présents dans le massif pyrénéen ont tué 167 bêtes en 2010.