Tempête Carmen: Il ne reste plus que trois départements en vigilance orange...

METEO Ce lundi à 10 heures, les départements du Lot, de l’Aveyron et des Hautes-Pyrénées viennent rejoindre la liste des 37 départements placés en « vigilance orange » alors que la tempête Carmen traverse la France…

F.P. et L.G.

— 

Mer déchaînée à Batz-sur-Mer (Loire Atlantique) dimanche 31 décembre. La tempête Carmen traverse ce lundi la France d'ouest en est.

Mer déchaînée à Batz-sur-Mer (Loire Atlantique) dimanche 31 décembre. La tempête Carmen traverse ce lundi la France d'ouest en est. — LOIC VENANCE / AFP

  • Il reste 21 départements en vigilance orange.
  • Des rafales de vent à 140 km/h sont attendus sur le littoral.
  • Dimanche, un homme a trouvé la mort à Saint-Jean-Pied-de-Port,tué par la chute d'un arbre.

21h30 : Ce live est désormais terminé. Bonne première soirée de l'année !

19h14 : Il ne reste plus que trois départements en vigilance orange

La Gironde est en alerte crue et inondation, et les deux départements de l'île de Beauté, la Corse-du-Sud et la Haute-Corse, pour vents violents.

 

19h03 : La tempête Carmen perturbe également le trafic aérien

Les aéroports corses de Figari et Bastia subissent des annulations et des vols ont été déroutés. C'est aussi le cas à Toulouse-Blagnac.

17h : Il ne reste plus que 21 départements en alerte orange pour vent, risques d'inondations, de vagues, submersion et crue

16h30 : Météo-France lève l'alerte pour 19 départements

Sont concernés le Calvados, la Charente, le Cher, la Corrèze, les Côtes-d'Armor, la Creuse, la Dordogne, l'Ille-et-Vilaine, l'Indre, l'Indre-et-Loire, le Lot-et-Garonne, le Maine-et-Loire, la Manche, la Mayenne, l'Orne, la Sarthe, les Deux-Sèvres, la Vienne et la Haute-Vienne

16h : Le Grand Ouest recense toujours les dégâts

Les images d’après-tempête continuent d’être postées sur les réseaux sociaux. Ici à Couëron, près de Nantes.

 

15h50 : C’est au tour du Limousin d’être touché par les coupures d’électricité

Météo-France avait prévenu : Carmen est « une tempête qui se décale d’ouest en est, les vents tempétueux touchent d’abord les départements de la côte atlantique. Puis, dans le courant de la journée, ils vont se propager du sud-ouest au Massif Central.

Cela n’a pas manqué. A 15h ce lundi, 3.200 foyers étaient privés d’électricité en Limousin, indique Le Populaire, rapportant un décompte d’Enedis. La moitié Nord de la Haute-Vienneest la zone la plus touchée, précise le quotidien local. La Creuse est également concernée, alors qu’on recense « très peu » de coupures de courant en Corrèze. Le gros de l’épisode venteux est désormais passé.

14h40 : Sur la façade atlantique, plus que les rafales, ce sont les vagues que l’on craint…

La concomitance du passage de Carmen avec des coefficients de marée élevés (97 pour la pleine mer ce lundi après-midi) risque d’entraîner des phénomènes de submersion marine sur les parties «exposées ou vulnérables» du littoral, notamment en Nouvelle-Aquitaine où des déferlantes jusqu’à 9 mètres sont attendues vers 16h.

Le phénomène de surcote engendrera en outre des niveaux d’eau importants sur la confluence Garonne-Dordogne lors des pleines mers, explique Météo France.

 

13h40 : Après le poulailler dans le Finistère… l’éolienne en Vendée

Tôt ce matin, le toit d’un poulailler, soufflé par la tempête Carmen avait atterri sur une quatre-voies dans le sud Finistère à hauteur de Melgven, entre Concarneau et Lorient. Les rafales de vents n’ont pas épargné la Vendée. A Bouin, commune de bord de mer près des Sables-d’Olonne, c’est même une éolienne de 62 mètres de hauteur qui s’est écrasée au sol dans un champ, raconte Ouest-France.

 

 

13h : Des vagues de 4 à 5 mètres attendues cet après-midi sur la Vendée

Si les dégâts sont pour l’instant majoritairement répertoriés sur la Bretagne, la tempête Carmen n’oublie pas de souffler sur la Vendée. Dans un point sur la situation à la mi-journée, la préfecture du département signale avoir enregistré des rafales de vents à 113 km/h à l’île d’Yeu à 111 km/h à La Roche-sur-Yon. « Le département de la Vendée reste en vigilance orange pour le risque de vent violent et pour le risque de vagues-submersion », précise le communiqué. « Les vagues vont progressivement s’amplifier au cours de l’après-midi, prévient également la préfecture. Associées à un fort coefficient de marée, elles auront un impact sur l’ensemble du littoral vendéen aux heures de pleine mer à 16h13 (coefficient de 97). » Des vagues de 4 à 5 mètres sont attendues.

 

 

12h45 : On grimpe à 40.000 foyers privés d’électricité en Bretagne

C’est en tout cas le nouveau décompte fait par Enedis, le gestionnaire du réseau public de distribution d’électricité. A 11h, ce lundi matin, jusqu’à 40.000 clients étaient privés d’électricité en Bretagne, dont 15.000 liés au transport de l’électricité. 130 agents d’astreinte sont sur le pont ce matin et environ 150 autres personnes sont disponibles et prêtes à intervenir si des renforts s’avèrent nécessaires.

12h05 : Un record de douceur à Paris pour un 31 décembre… Merci Carmen

Paris a battu un record de douceur pour un 31 décembre, avec 15,1 degrés dimanche à la station Paris-Montsouris, indique ce lundi de Météo-France. L’agence a noté une Saint-Sylvestre particulièrement douce sur la France. Patrick Gallois, prévisionniste à Météo France, fait un lien entre ces températures et la tempête Carmen, dont les vents balayent le pays ce lundi. « En général, quand on a des dépressions tempétueuses, c’est plutôt dans des courants océaniques qui véhiculent la douceur sur l’Europe », explique-t-il.

 

11h29 : Pas de bal du nouvel an à La Rochelle, pas de bain à Anglet

En raison des intempéries, La Rochelle (Charente-Maritime) a été contrainte de reporter la troisième édition de cette fête, qui devait se tenir de 17h à 21h. Se basant sur les prévisions de Météo France, la ville met en garde sa population contre les risques de submersion à prévoir pour la pleine mer vers 16h, les vents violents et la forte houle se conjuguant avec un coefficient de marée de 97.

D’autres communes littorales, comme Anglet dans les Pyrenées-Atlantiques, ont annulé les traditionnels bains du Nouvel An, rapporte l’AFP. A Biarritz, l’accès aux plages est tout simplement interdit jusqu’à mardi.

11h12 : « Surtout ne sortez pas de chez vous amis bretons ! »

Le conseil est de Bénédicte Jacq lancé sur Twitter ce lundi matin. A la fenêtre de sa maison, à la Trintité-sur-Mer (Morbihan), elle a filmé le souffle de la tempête balayant son jardin. Et autant dire que la « miss Carmen est en forme ! »

 

11h05 : Du vent, « mais aussi des orages », prévient Keraunos

Carmen n’apporte pas seulement des vents violents dans son sillage. « Beaucoup d’orages accompagnement la tempête depuis la nuit dernière, signale Keraunos, l’observatoire français des tornades et des orages, sur son compte Twitter. Le risque d’orages forts très venteux progressera sur toute la moitié ouest de la journée.

 

10h55 : 2.500 foyers privés d’électricité en Bretagne

Sur l’ensemble de la Bretagne, 2.500 foyers étaient privés d’électricité à 7h00, selon Enedis, qui a diligenté une centaine d’agents sur le terrain, précisait ce lundi matin l’AFP.

10h40: Un poulailler atterit sur une voie express dans le Finistère

Décidément, la tempête Carmen souffle fort sur la Bretagne. A 5h ce lundi, des rafales de vents à 129 km/h ont été enregistrées à Camaret (Finistère). Le vent soufflait à peine moins à la Pointe du Raz (109 km/h) et à Ouessant (91 km/h), toujours dans le Finistère. Plus impressionnant encore, aux abords de la commune de Melgven, entre Concarneau et Quimperlé (Finistère), un poulailler a atterri littéralement sur la voie express RN165, une route à quatre voie, rapporte Le Télégramme, photos à l’appui. Le batiment agricole, en travers de la chaussé, rend impossible le passage des poids lourds, précise le quotidien. Les voitures, elles, peuvent passer. Un kilomètre plus loin, un cable électrique entrave de nouveau la chaussée.

Le Télégramme toujours recense ce lundi matin une quinzaine d’interventions de pompiers dans le Finistère liées à la tempête Carmen.

10h: 40 départements placés désormais en vigilance orange

Ce lundi à 10h, les départements du Lot, de l'Aveyron et des Hautes-Pyrénées viennent rejoindre la liste des 37 départements placés en «vigilance orange». Météo-France avait annoncé dimanche le placement dès lundi 6h de 26 départements en vigilance orange "vent" et/ou "vagues-submersion": Calvados, Charente, Charente-Maritime, Cher, Corrèze, Côtes-d'Armor, Creuse, Dordogne, Finistère, Gironde, Ille-et-Vilaine, Indre, Indre-et-Loire, Landes, Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Manche, Mayenne, Morbihan, Orne, Pyrénées-Atlantiques, Sarthe, Deux-Sèvres, Vendée, Vienne et Haute-Vienne.