Tempête Carmen: Un mort dans les Pyrénées-Atlantiques, 26 départements placés en vigilance orange en raison de vents violents

METEO Des rafales à 140 km/h sont attendues sur les côtes...

N.R. avec AFP

— 

Les côtes de Belle Ile en Mer balayées par la mer le 8 février 2016 (illustration).

Les côtes de Belle Ile en Mer balayées par la mer le 8 février 2016 (illustration). — DANNIC PHILIPPE/SIPA

La tempête Carmen va frapper la France la nuit du Réveillon, mais son approche a déjà provoqué un décès ce dimanche. Un homme a été tué en début d'après-midi à Esterençuby (Pyrénées-Atlantiques), près de Saint-Jean-Pied-de-Port, par la chute d'un arbre sur sa voiture, alors qu'un vent violent soufflait. 

Météo France a annoncé ce dimanche qu’elle plaçait 26 départements en vigilance orange. Des vents violents et des phénomènes de « vagues-submersion » sont attendus sur une bonne partie du littoral Atlantique.

Météo France a placé de nombreux départements en vigilance orange.
Météo France a placé de nombreux départements en vigilance orange. - Meteo France

« La dépression Carmen va évoluer en tempête durant la nuit en approchant des côtes françaises » explique Météo France. Les rafales pourraient atteindre 120 à 140 km/h au bord de la mer, 100 à 110 km/h à l’intérieur des terres. Il est donc recommandé d’éviter toute circulation en bord de mer, ou de s’aventurer dans des endroits exposés à la houle.

Une « tempête hivernale classique »

Aucune région ne devrait être épargnée par les rafales de vent, qui toucheront aussi le Sud-Ouest, les Alpes et la Méditerranée dans le courant de la journée de lundi. La Corse en particulier sera touchée par « un vent violent en soirée et durant la nuit suivante », indique Emmanuel Demaël, prévisionniste à Météo-France, qui évoque des « rafales certainement supérieures à 140 km/h » sur l’Ile de Beauté.

Carmen, « tempête hivernale classique » et d’une intensité comparable à Ana (11 décembre) et Bruno (mercredi) selon le prévisionniste, pourrait entraîner des dégâts dus à des chutes de toitures ou d’arbres pouvant endommager le réseau électrique.