VIDEO. Namibie: Plus de 100 hippopotames retrouvés morts dans un parc national

ANIMAUX Les cadavres des pachydermes ont été découverts dans une rivière du parc de Bwabwata…

20 Minutes avec agences

— 

Plus de 100 hippopotames ont été retrouvés morts dans une rivière en Namibie.

Plus de 100 hippopotames ont été retrouvés morts dans une rivière en Namibie. — Pixabay

Une centaine d’hippopotames ont été trouvés morts la semaine dernière dans une rivière du parc national Namibien de Bwabwata, dans le nord-est du pays. Il semble que les animaux aient pu être victimes de la maladie du charbon.

Le bilan pourrait être plus lourd

C’est en tout cas ce qu’a déclaré le ministre namibien de l’Environnement, Pohamba Shifeta : « On ne connaît pas l’origine des décès mais on soupçonne qu’il s’agit de la maladie du charbon. Nos services vétérinaires sont sur place pour tenter de déterminer la cause des décès. Une fois qu’on aura les résultats, on pourra prendre des mesures appropriées. »

La centaine d’hippopotames morts a été découverte gisant sur le dos ou la tête et flottant dans une rivière du parc. Et le bilan pourrait être plus lourd puisqu’il est possible que des carcasses aient été dévorées par les crocodiles avant que l’hécatombe n’ait été découverte. Pour rappel, la Namibie compte quelque 1.300 hippopotames.

Une maladie transmissible à l’homme

La maladie du charbon est une affection provoquée par la bactérie Bacillus anthracis. Elle se développe généralement dans les climats arides. Il s’agit d’une infection aiguë qui peut toucher tout autant les bêtes que les humains. Elle est transmise des uns aux autres par des animaux infectés ou des produits animaux contaminés.

Elle a récemment décimé les chimpanzés d’un parc national de Côte d’Ivoire. Bacillus anthracis est également considérée comme une arme bactériologique.

>> A lire aussi : VIDEO. Nantes: Avec ce bébé hippo, encore une naissance exceptionnelle à Planète Sauvage