Chine: Une incroyable ville-forêt va sortir de terre pour lutter contre la pollution

POLLUTION DE L'AIR Destiné à lutter contre la pollution atmosphérique, ce projet fou devrait être inauguré en 2020…

20 Minutes avec agence

— 

En 2020, la ville de Liuzhou en Chine devrait avoir changé de visage (photo : cabinet Stephano Boeri).

En 2020, la ville de Liuzhou en Chine devrait avoir changé de visage (photo : cabinet Stephano Boeri). — Cabinet Stephano Boeri

La ville de Liuzhou, en Chine, a décidé de prendre à bras-le-corps le problème de la pollution atmosphérique. Une ville nouvelle baptisée « Liuzhou Forest City » devrait sortir de terre d’ici 2020. Ses 30.000 futurs habitants évolueront dans une gigantesque « ville-forêt », rapporte le site  Numerama.

Le projet a été commandé par la municipalité de Liuzhou, et conçu par le cabinet d’architecture de Stephano Boeri, basé à Milan (Italie). L’objectif est de recouvrir tous les bâtiments de végétation. L’oxygène produit par les arbres « absorbera la pollution », affirment les architectes.

>> A lire aussi : Chine: Avec sa police de l'environnement, Pékin espère réduire la pollution

La ville-forêt produira 900 tonnes d’oxygène

Cette nouvelle ville écologique devrait être en mesure d’absorber près de 10.000 tonnes de CO2, 57 tonnes de produits polluants et devrait produire environ 900 tonnes d’oxygène.

Elle sera reliée à ses voisins par des voitures électriques. « Pour fonctionner en autonomie, elle sera équipée de panneaux solaires et se fournira en énergie géothermique », précise nos confrères de Numérama.

>> A lire aussi : La pollution de l'air sera bientôt plus meurtrière en Inde qu'en Chine

Des impératifs météorologiques

Cependant, il sera difficile d’étendre ce projet à l’ensemble du territoire chinois, car il faut en effet prendre en compte les aléas climatiques pour espérer faire vivre toute cette flore. Ainsi le choix de Liuzhou n’est pas anodin, cette agglomération étant rarement confrontée à des températures très froides

Liuzhou n’est pas la seule ville chinoise à se mettre au vert dans les années à venir. A Nanjing, la première forêt verticale anti-pollution du pays devrait voir le jour en 2018.