Ordinateurs, imprimantes, mails... Les gestes écolos à adopter pour faire des économies

ENERGIES De nombreuses techniques permettent de réduire la facture...

Nicolas Raffin

— 

Un centre de données (ou "data center") utilisé par Facebook aux Etats-Unis.

Un centre de données (ou "data center") utilisé par Facebook aux Etats-Unis. — Andy Tullis/AP/SIPA

Ils sont partout. Au bureau, à la maison, dans notre poche. Les appareils électriques (ordinateurs, smartphones, etc) font partie de notre environnement… et consomment des ressources.

Pour faire prendre conscience du poids du numérique, l’Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie (Ademe) a édité ce jeudi deux guides (La face cachée du numérique et Ecoresponsable au bureau). Ils recensent les bonnes pratiques à mettre en place chez soi ou au travail pour être moins énergivore. 20 Minutes a sélectionné les plus emblématiques.

Imprimer raisonnablement. « On a pensé que le numérique allait faire baisser la consommation de papier, mais on continue à beaucoup imprimer » explique Florence Clément, chargée de l’information du grand public à l’Ademe.

De fait, près de 25 % des documents imprimés sont jetés moins de 5 minutes après leur sortie de l’imprimante. Pire : un document imprimé sur 10 n’est jamais lu. En revanche, il est préférable, du point de vue énergétique, d’imprimer un article ou un projet sur lequel vous allez passer beaucoup de temps plutôt que de le lire sur l’écran. Autre astuce : il existe des polices de caractères qui gaspillent moins d’encre (Ecofont, Ryman Eco).

En finir avec les écrans animés de veille. « On pense que ce sont des économiseurs d’énergie, mais ce sont des systèmes qui empêchent la mise en veille de l’ordinateur et qui consomment beaucoup » détaille Florence Clément. Banissez notamment les animations 3D, qui sollicitent la carte graphique de l’ordinateur.

Eteindre sa box. Près de 11 % de la facture d’électricité annuel d’un foyer vient des appareils en veille (hors équipements de cuisine). Parmi eux, la box, qui regroupe le téléphone, internet, et la télévision, est particulièrement pointée du doigt. Selon l’Ademe, en un an, une box consomme autant qu’un petit frigo !

Solution : l’éteindre complètement quand on est absent la journée, quand on part en vacances, voire même pendant la nuit. « C’est une habitude difficile à prendre mais je le fais depuis six mois » témoigne Bela Loto Hiffler, auteure de Les Eco-gestes informatiques au quotidien.

>> Lire aussi : «Stopper la "veille cachée" des appareils high-tech, peut faire économiser 86 euros par an»

Bien gérer ses mails. Les courriers électroniques ne sont pas toujours écolos. Selon l’Ademe, une donnée numérique (mail, téléchargement, recherche sur un moteur) parcourt 15 000 kilomètres en moyenne, et nécessite de faire fonctionner plusieurs infrastructures (serveurs, câbles, écrans).

Pour les pièces jointes, l’agence recommande d’envoyer des fichiers « légers » (fichiers compressés, PDF basse définition) voire de les remplacer « par un lien hypertexte ou URL ». Evitez également la fonction « répondre à tous » quand elle n’est pas nécessaire, car cela multiplie le nombre de mails envoyés.