Et si tout le monde pouvait profiter de Noël ? C’est ce qu’a décidé le parc zoologique de Paris qui fête le « Noël des animaux » à partir du 17 décembre. Babouins, pumas, otaries, manchots, loups, lynx, gloutons et bien d’autres vont recevoir des paquets cadeaux ou de la nourriture sous une forme festives. Les lamantins verront ainsi arriver dans leur bassin de drôles de plongeurs coiffés d’un bonnet de Père Noël qui reconstitueront un sapin avec des salades, carottes et betteraves dont ils pourront se délecter.

Du pain d’épices pour les babouins

Appelés « enrichissements », ces cadeaux permettent aux animaux de développer leur odorat, avec de la nourriture relevée d’épices ou d’herbes aromatiques, leur motricité pour déballer le cadeau et leurs relations sociales. « Nous donnons beaucoup de cadeaux pour ne pas créer de conflits mais on ne leur en donne pas un chacun, explique Agathe, membre de l’équipe pédagogique du parc zoologique. Ainsi, la hiérarchie du groupe pour l’accès à la nourriture se reforme naturellement. »

>> A lire aussi : VIDEO. Trois lionceaux sont nés au zoo de Vincennes

Les aliments distribués ne sont pas exceptionnels pour les animaux, mais les soigneurs essaient de privilégier des aliments que leurs pensionnaires ne mangent pas tous les jours : pour les pumas, au lieu du traditionnel poulet, ce sera du poisson ou du bœuf. « Les babouins auront du pain d’épices, des croquettes à la banane et des noix », poursuit Agathe.

Les paquets en confettis

Quand le soigneur approche de l’enclos avec son chariot transformé en hotte, les animaux savent que le Père Noël est passé : « Les paquets ont des couleurs vives et des matières qu’ils ne voient pas tous les jours, cela attise leur curiosité et les stimule », poursuit la médiatrice. Chez les babouins, dès que les cadeaux atterrissent dans l’enclos, des petits malins se faufilent, en attrapent un et l’emportent dans leur coin avant qu’un mâle dominant ne leur dérobe. Très vite, les paquets deviennent des confettis et la nourriture un souvenir. « Les babouins sont très méticuleux et adorent décortiquer les paquets cadeaux », explique Agathe.

Pendant les fêtes, les soigneurs du parc zoologique de Paris vont distribuer quelque 200 paquets cadeaux. Entre recherche de nourriture dissimulée dans des paquets, démontage de sapins de Noël et guirlandes de fruits et légumes au fond du bassin, les animaux ne vont pas se tourner les pouces à Vincennes.