Pollution: Vers un durcissement du contrôle technique pour les véhicules Diesel

AUTOMOBILE D’ici 2018 ou 2019, le contrôle technique des voitures diesel devrait inclure le « diagnostic cinq gaz »...

20 Minutes avec agence

— 

Illustration diesel à la pompe.

Illustration diesel à la pompe. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Le contrôle technique des véhicules diesel est en passe de se durcir. D’ici 2018 ou 2019, il devrait inclure le « diagnostic cinq gaz », qui mesure les taux de monoxyde de carbone, d’hydrocarbures imbrûlés, de dioxyde de carbone et d’oxygène, de particules fines et d’oxydes d’azote rejetés par le moteur.

Le décret d’application détaillant ce dispositif, mis en place dans le cadre de la loi de transition énergétique, a été publié dimanche au Journal Officiel. Avec cette mesure, la France deviendrait le premier pays d’Europe à rendre obligatoire un nouveau contrôle après la mise en circulation, dixit Les Echos.

Quel protocole et quel seuil ?

Alors qu’actuellement, seuls 1 % des véhicules est retoqué au contrôle technique à cause des gaz d’échappement, le nouveau type de vérification pourrait faire grimper fortement ce chiffre.

Le dispositif s’annonce toutefois complexe à mettre en place. Selon Les Echos, deux protocoles de tests seraient actuellement à l’étude : un test avec des bancs à rouleaux (qui nécessiterait un investissement de 30.000 euros pour les centres de contrôle), et un test statique (pour un coût de quelques milliers d’euros).

Il reste également à déterminer le seuil à partir duquel les émissions seront considérées comme trop polluantes et nécessiteront une contre-visite.

>> A lire aussi : Diesel: Les 52 véhicules testés en France dépassent les normes de pollution