Intempéries: En mai, la pluie a battu des records, selon Météo France

CLIMAT Le prévisionniste Michel Daloz se veut rassurant : « le mois de mai est un mois pluvieux en général »…

20 Minutes avec agences

— 

Pluie et vent fort au pied de la Tour Eiffel à Paris, le 30 mai 2016.

Pluie et vent fort au pied de la Tour Eiffel à Paris, le 30 mai 2016. — M.ASTAR/SIPA

La France a les pieds dans l’eau (sauf la Bretagne) et ce n’est donc pas étonnant que les records de pluie aient été battus au mois de mai. Selon Météo France, à Paris, les précipitations ont été près de trois fois plus abondantes que la normale.

 

>> A lire aussi : VIDEO. Loiret: Les images impressionnantes des inondations filmées par un drone

« En l’espace de 36 heures, il est tombé l’équivalent d’un mois de pluie »

Dans la capitale, 176 mm de pluie ont été enregistrés, « c’est trois fois la normale qui est de 63 mm », a déclaré Michel Daloz, prévisionniste à Météo France. Le précédent record de pluviométrie y était de 132 mm, datait de mai 1992.

A cause de précipitations exceptionnelles, dans le Nord, en Ile-de-France et dans le Centre, « en l’espace de 36 heures, de lundi à mardi, il est tombé l’équivalent d’un mois de pluie du mois de mai », a ajouté l’expert. Il détaille : à Beauvais (Oise), « on a atteint 180 mm », le dernier record étant de 122 mm, en mai 1982. Avec 200 mm, le record de pluviométrie pour un mois de mai a aussi « été pulvérisé » à Blois (Loire-et-Cher).

 

A Paris, mai est généralement « le mois le plus pluvieux de l’année »

Bien entendu, les inondations résultent du fait qu’il a beaucoup plu en peu de temps, souligne Michel Daloz, rappelant toutefois que « le mois de mai est un mois pluvieux en général ». A Paris, par exemple, mai est généralement « le mois le plus pluvieux de l’année », à cause des orages.

Mardi, les pluies « se sont décalées vers le Massif central et s’estompent ailleurs dans les régions Nord et Centre » et « le temps va s’améliorer le week-end prochain », devenant de plus en plus chaud, conclut un Michel Daloz rassurant, « avec un début de semaine estival sans doute ».

 

>> A lire aussi : EN DIRECT. Intempéries: Le RER A reprend, la ligne C sur le point de fermer dans Paris