Chiens de traîneau, illustration.
Chiens de traîneau, illustration. - Auteurs : Andrew Keach/AP/SIPA

La météo a perturbé les plans des organisateurs d’une des plus célèbres courses de chiens de traîneau du monde : l’Iditarod, qui a lieu en Alaska (Etats-Unis) et dont le coup d’envoi est traditionnellement donné dans les environs de la capitale, Anchorage.

Mais les chutes de neige ont été tellement rares dans la région que le départ du 5 mars se trouvait fortement compromis. La décision a donc été prise d’importer de la neige.

Des portions de terre et de goudron sur le parcours

De la neige en blocs venue de Fairbanks, au nord de l’Etat, a donc été acheminée en train jusqu’à Anchorage pour au moins permettre à la zone de départ d’être enneigée. Ce qui n’a pas empêché les chiens de courir sur des portions de terre et de goudron au début du parcours de 1.600 kilomètres, comme le précise La Chaîne Météo.

C’est la deuxième année de suite que des conditions météorologiques trop douces perturbent l’Inditarod. Depuis le début de l’hiver, il est tombé 55 centimètres de neige à Anchorage alors que, pour l’ensemble de la saison, le chiffre s’élève normalement à 152 centimètres.

 

Mots-clés :