VIDEO. Dîner dans un 3-étoiles de la place des Vosges pour Hollande et Obama

DIPLOMATIE Les deux chefs d'Etat ont cassé la croûte au restaurant l'Ambroisie au soir de l'ouverture de la COP21...

N.Bg. avec AFP

— 

Obama et Hollande à l'Ambroisie, place des Vosges à Paris, le 30 novembre 2015.

Obama et Hollande à l'Ambroisie, place des Vosges à Paris, le 30 novembre 2015. — Thibault Camus/AP/SIPA

Conférence climat oblige, tous les plats étaient de saison. Barack Obama et François Hollande se sont retrouvés lundi soir pour un dîner dans un grand restaurant parisien de la place des Vosges, près de Bastille, après avoir participé à l’ouverture de la COP21.

>> Retrouvez tous nos articles sur la COP21 par ici

A l’issue d’une longue journée au Bourget, où plus de 150 chefs d’État et de gouvernement ont donné le coup d’envoi des travaux de la conférence internationale sur le climat, les deux dirigeants se sont donné rendez-vous dans le cadre feutré de L’Ambroisie, un trois-étoiles tenu par les chefs Mathieu et Bernard Pacaud et installé depuis 1986 au coeur du quartier du Marais.

Manuel Valls à la droite d’Obama

François Hollande a accueilli son homologue vers 20h10 à l’entrée de l’établissement, alors que plusieurs hélicoptères survolaient la place, où d’importantes forces de sécurité étaient positionnées. Lumière tamisée, murs lambrissés couverts de tapisseries anciennes, les deux chefs d’État se sont assis face à face dans un salon du restaurant, entourés de 12 convives, parmi lesquels Manuel Valls à la droite de Barack Obama et le chef de la diplomatie américaine, John Kerry, à celle de François Hollande.

Le dîner a débuté dans une ambiance très conviviale, François Hollande et Barack Obama échangeant quelques plaisanteries. Alors qu’on lui demandait ce qu’il souhaitait commander, le président américain s’en est remis à son hôte : « Je suivrai les conseils du président » Hollande, a-t-il répondu tout sourire.

Obama entouré de ministres français. (c) Thibault Camus/AP/SIPA

Côté français, étaient également présents autour de la table Laurent Fabius et Ségolène Royal, le chef d’état-major particulier du président, Benoît Puga, ainsi que son conseiller diplomatique, Jacques Audibert. Et parmi les convives américains figuraient les conseillers Susan Rice (Sécurité nationale) et Brian Deese, Charles Kupchan, ainsi que l’ambassadrice des Etats-Unis à Paris, Jane Hartley. François Hollande et Barack Obama ont évoqué les questions climatiques mais également la Syrie, a indiqué l’entourage du président français.

>> A lire: Obama appelle le monde à «être à la hauteur» pour le climat

Ile flottante aux champignons en entrée

Ce n’est pas la première fois que les deux présidents dînent ensemble dans un restaurant parisien. Le 5 juin 2014, à la veille des cérémonies commémoratives du 70e anniversaire du Débarquement allié en Normandie, ils s’étaient retrouvés à la table du Chiberta, un des restaurants du chef étoilé Guy Savoy proche des Champs-Elysées.

A l’Ambroisie, restaurant familial, plats de saison du terroir français étaient à l’honneur : île flottante émulsion de cèpe, en entrée, suivie d’un poisson sauvage de Bretagne au romarin, accompagné de pommes de terre confites de Noirmoutier au jus de crustacés. Vieux Comté, Roquefort, Brie de Meaux et cabri du Poitou sur l’assiette de fromage. Et pour dessert, la spécialité de la maison : une tarte fine sablée au cacao. Le tout arrosé de Bourgogne blanc, Bordeaux rouge et vin de Banyuls.

Après le dîner, les cortèges sont repartis vers 22h10 de la place des Vosges sous les applaudissements des quelques badauds présents.