Le volcan Kilauea, à Hawaï.
Le volcan Kilauea, à Hawaï. - NEWMAN MARK/SIPA

L'état d'urgence a été déclaré sur la «Grande Ile» d'Hawaï après l'éruption d'un volcan dont le flot de lave menace des habitations qui pourraient être évacuées. Le maire du comté d'Hawaï Billy Kenoi a proclamé l'état d'urgence jeudi après qu'un flot de lave du volcan Kilauea, situé dans le sud-est de l'île, fut arrivé à moins d'un kilomètre et demi de zones résidentielles.

«Nous prenons ces mesures pour que nos résidents aient le temps de préparer leurs familles, leurs animaux domestiques, leur bétail à évacuer en sécurité et sans encombres depuis Ka'ohe au cas où le flot continuerait à avancer», a commenté Billy Kenoi. L'état d'urgence permet aux autorités de fermer les routes aux non-résidents afin de faciliter l'évacuation rapide des riverains si nécessaire.

D'après le quotidien Honolulu Star, le flot de lave pourrait atteindre des maisons d'ici quelques jours, voire une semaine. «Nous avons le sentiment que Pélé fait ce qu'elle est sensée faire», a déclaré une habitante, Graywols Claire, au quotidien, en référence à la déesse hawaïenne du feu. L'île d'Hawaï, également appelée Grande Ile, est la plus vaste des huit principales îles de l'archipel du Pacifique qui forme le 50e Etat américain.

Mots-clés :