Google map de La Bresse, dans les Vosges.
Google map de La Bresse, dans les Vosges. - Google map

avec AFP

Plusieurs centaines de poissons morts ont été découverts en début de semaine dans un cours d'eau des Vosges, à La Bresse, sans que l'origine et les causes de l'hécatombe n'aient pu être établies, a-t-on appris vendredi de l'Office national de l'eau et des milieux aquatiques (Onema).

«C'est un phénomène assez anormal, car on trouve les poissons morts sur près de 6 km, et nous n'avons pas trouvé l'origine géographique», a expliqué à l'AFP le chef du service départemental de l'Onema, Alain Biselx. «Nous avons plusieurs hypothèses, sans pouvoir en privilégier aucune: il y a beaucoup d'activité humaine autour de ce cours d'eau, notamment des micro-centrales. Par ailleurs, il pourrait éventuellement s'agir d'un acte de braconnage», a indiqué le spécialiste.

«Arqués, raides, surpris par la mort»

Un phénomène naturel ou météorologique est en revanche moins probable, car ceux-ci ont généralement lieu sur des cours d'eau lents, alors que l'hécatombe s'est produite dans des eaux vives. «Sur la zone touchée, plusieurs centaines de cadavres se sont concentrés dans des petites retenues: c'est très impressionnant», a par ailleurs précisé Alain Biselx, qui a décrit des cadavres «arqués, raides, surpris par la mort».

La mystérieuse pollution, considérée comme «terminée», n'a pas atteint le réseau d'eau potable. «Il y a tout de même quelques jeunes poissons survivants. D'ici un an et demi, on peut espérer qu'il n'y ait plus de traces de cet incident et que la population globale des poissons dans le cours d'eau aura retrouvé sa normale», a encore souligné Alain Biselx.