Les silhouettes présentées à des femmes par des scientifiques australiens pour évaluer leur attrait sexuel.
Les silhouettes présentées à des femmes par des scientifiques australiens pour évaluer leur attrait sexuel. - DR

Ne croyez pas celles qui disent que la taille ne compte pas. D’après une étude scientifique menée par l’université australienne d’Acton, la taille du pénis joue dans l’appréciation du physique d’un homme. Cette étude publiée dans Proceedings of the National Academy of Sciences et décrite dans le magazine Science, a permis de déterminer les critères qui font craquer les femmes: taille, silhouette et taille du pénis sont apparus comme les principaux atouts d’un homme.

En se basant sur les mensurations recueillies sur un panel d’hommes italiens, les scientifiques australiens ont créé sur ordinateur 343 corps masculins en faisant varier leur taille, la hauteur du torse et la taille du pénis. Ces images ont été projetées en taille réelle sur un mur face à 105 femmes qui devaient mettre une note «d’attractivité sexuelle» allant de 1 à 7.

Un trop gros pénis peut desservir

«La première chose que nous avons observé est que la taille du pénis influence l’attrait exercé par les hommes», explique Brian Mautz, le biologiste qui a mené l’étude. Néanmoins, un trop gros pénis peut desservir: les notes attribuées aux hommes augmente jusqu’à un cap de 7,6cm. Au-delà de cette taille, les femmes sont plutôt séduites par d’autres caractéristiques: ainsi, un homme grand avec de larges épaules et des hanches plus fines, dont le torse forme un joli V, leur plaît plus qu’un homme plus petit et moins sculptural. Même s’il a un plus gros pénis.

En résumé, si un homme de 1,70m veut autant attirer les femmes qu’un homme de 1,85m, il doit avoir un pénis de 11cm quand le plus grand sera séduisant avec un pénis de seulement 7cm. Pour que la taille du pénis soit réellement un atout, il vaut mieux donc être déjà bien bâti. Si vous êtes petit et replet, ne comptez pas sur votre pénis pour attirer ces dames.

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé