Lasagnes au boeuf.
Lasagnes au boeuf. - Martin Lee / Rex Featur/REX/SIPA

Audrey Chauvet

Les Anglais ont-ils sombré dans la psychose? Ils ont en tout cas décidé de prendre toutes les mesures de précaution qui s’imposent depuis que des traces d’ADN de cheval ont été retrouvées dans des hamburgers surgelés vendus en supermarché et dans des viandes utilisées par la chaine Burger King. Le quotidien britannique The Guardian rapporte que les supermarchés Tesco et Aldi ont maintenant retiré de la vente des spaghettis et des lasagnes surgelées produites par le Français Comigel pour la marque Findus et des marques de distributeur.

Mesures de précaution

Un porte-parole de Tesco a assuré qu’il ne s’agissait que d’une mesure de précaution: après le rappel par Findus UK de ses plats de lasagnes au bœuf à la suite d’une erreur d’étiquetage, les spaghettis bolognaises de marque distributeur produites sur le même site de Comigel ont également été retirés des rayons, mais «sans évidence que le produit soit contaminé. La viande utilisée par Findus n’est pas celle que nous utilisons dans nos produits», a assuré Tesco.

De son côté, la chaîne Aldi n’a pas non plus confirmé que des produits avaient été contaminés par la viande de cheval mais a retiré lasagnes et spaghettis bolognaises «après une alerte de notre fournisseur français Comigel». «Comigel nous a fait part de ses inquiétudes sur la conformité des produits au cahier des charges. Ils ont été retirés immédiatement pour qu’Aldi puisse mener ses investigations dans l’usine concernée», a annoncé la chaine de supermarchés.