Installation de panneaux solaires sur un toit.
 Installation de panneaux solaires sur un toit.

Audrey Chauvet

Le trafic était fluide sur le chemin du retour, il reste donc assez d’électricité dans la batterie de la voiture pour mettre une lessive en route. Et pour repartir demain matin, les panneaux solaires pourront recharger la batterie dans la nuit. Cela pourrait être une scène domestique banale dans quelques dizaines d’années. Le constructeur automobile Ford a annoncé durant le Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas le lancement d’un partenariat avec le fabricant d’électroménager Whirpool, les panneaux solaires SunPower et une entreprise spécialisée dans la gestion de l’électricité pour créer la maison à basse consommation du futur.

De l’intelligence dans les réseaux

Le projet, appelé MyEnergiLifestyle, va tenter de démontrer que des compteurs et des appareils intelligents couplés à des voitures électriques et des panneaux solaires peuvent permettre de vivre confortablement tout en réduisant considérablement la consommation d’électricité et les émissions de CO2 des ménages. Les voitures électriques pourraient être au cœur de cette équation: en servant de batterie stockant l’énergie produite par les panneaux photovoltaïques de la maison, elles pourraient être couplées à un système de «smart grid» qui les rechargerait lorsque la demande en électricité est faible, par exemple la nuit. Les multiples appareils électroménagers pourraient aussi changer de source d’alimentation en cas de pic de consommation et se brancher sur les panneaux solaires domestiques.

Le projet va démarrer dans les prochaines semaines avec un concours pour imaginer la maison qui réduira la consommation énergétique des Américains. Les entreprises rassemblées autour de Ford et Whirlpool estiment que les technologies intégrées pourraient permettre d’économiser l’équivalent de la consommation de 32 millions de foyers.