On a testé les pâtes à tartiner sans huile de palme

18 contributions
Publié le 9 novembre 2012.

ALIMENTATION - Vivre sans Nutella, est-ce possible?...

Mercredi, la commission des Affaires sociales du Sénat a adopté un «amendement Nutella», visant à augmenter de 300% la taxe sur l'huile de palme, accusée d'avoir des effets nocifs sur la santé et l'environnement. Une catastrophe pour les afficionados du Nutella qui vont peut-être devoir se ruiner pour se procurer leur pâte à tartiner préférée? Pas sûr. En effet, plusieurs autres pâtes à tartiner sans huile de palme sont déjà disponibles dans le commerce. Petit tour d’horizon.

Les fidèles à la version originale

Ceux qui ne jurent que par l’authentique Nutella seront sûrement séduits par deux pâtes à tartiner disponibles dans la grande distribution: la pâte Noisette de Casino et la pâte à tartiner Monoprix Bio. Celle de Casino a eu les faveurs de notre testeuse Nutellomane: «A l'odeur, elle sent vraiment le bon chocolat, la texture est similaire à celle du Nutella: onctueuse, à la fois fondante mais qui tient bien en bouche». La Monoprix bio se rapproche aussi de l’original, avec un bon goût de noisette.

Monoprix a remplacé l’huile de palme par de l’huile de tournesol, comme Casino qui a également mis un peu d’huile de coco dans la recette. Niveau nutritionnel, les deux pâtes apportent environ 550kcal et une trentaine de grammes de lipides pour 100g. Attention donc à ne pas en abuser.

Les découvertes

C’est dans les magasins bio que les pâtes à tartiner sans huile de palme sont les plus nombreuses. Parmi elles, la pâte à tartiner de Bovetti, avec son petit look artisanal, nous a plu même si on est très loin du Nutella. Celle au chocolat au lait, à base d’huile de colza, a une couleur de caramel au beurre salé et une texture épaisse. Au goût, c’est très praliné. On a l’impression de manger l’intérieur d’un chocolat belge.

La Tartinade de Perl’amande a elle l’avantage d’être sans gluten. Fabriquée avec du sirop et de la crème de riz et du sirop de maïs, elle ne fait que 419kcal aux 100g et contient 21,5% de lipides. Un peu plus diététique donc, mais très loin du Nutella: elle a un fort goût de noisettes et croustille un peu sous la dent. On hésite entre de la poudre de noisettes mal mélangée ou des grains de sucre. Sur du pain, elle est meilleure, mais ce n’est pas avec ça qu’on va se faire son kif chocolat. A conseiller à ceux qui supportent les goûts très sucrés et aux accros à la noisette.

Les déceptions

C’est la moins grasse et pour cause: ce n’est pas une pâte à tartiner mais une «spécialité fromagère». La pâte Philadelphia Milka se trouve au rayon frais et ne contient que 13,5% de matières grasses, du lait entier et du beurre concentré. Elle sent bon le chocolat et sa texture rappelle une crème au chocolat. Mais en bouche, on a été un peu déçues: l’acidité du fromage frais se heurte de plein fouet au goût trop sucré du chocolat. Ça passe mieux sur du pain, qui calme un peu le conflit acide/sucré.

Quant à la pâte bio de La Mandorle, composée de sirop et de malt de riz, elle serait à conseiller aux personnes allergiques ou suivant un régime strict: elle est sans cholestérol, sans saccharose, sans lactose, sans soja et ne contient que 17% de lipides. Mais elle est aussi sans goût: on dirait presque qu’elle a été coupée avec de l’eau. Sa couleur n’invite pas trop à la goûter et sa consistance est plus liquide que toutes les autres. Ce n’est pas avec elle qu’on fera des infidélités au bon vieux Nutella. 

 

Bérénice Dubuc et Audrey Chauvet
publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr