Charles Aznavour aura bientôt son étoile sur le «Walk of Fame» d'Hollywood

RECOMPENSE Le chanteur est particulièrement populaire à Los Angeles où vit la plus grande communauté arménienne en diaspora…

Manon Aublanc

— 

Charles Aznavour lors d'un concert à Bruxelles, le 17 novembre 2015.

Charles Aznavour lors d'un concert à Bruxelles, le 17 novembre 2015. — AFP

La légende musicale française Charles Aznavour, à 93 ans, va enfin recevoir son étoile sur la Promenade de la célébrité de Hollywood, le « Walk of Fame », a indiqué l’organisme qui les attribue dans un communiqué mercredi dans la soirée.

« La chambre de Commerce d’Hollywood est fière d’annoncer que le légendaire artiste Charles Aznavour recevra la 2.618 ème étoile sur la Promenade de la célébrité jeudi 24 août », selon ce communiqué. Elle sera située sur le célèbre Hollywood boulevard, devant un théâtre historique de Los Angeles dédié aux comédies musicales, le Pantages. « Charles Aznavour est un artiste populaire connu à travers le monde et aimé de millions de fans de toutes générations », a constaté Ana Martinez, productrice de ces cérémonies sur le « Walk of Fame ».

>> A lire aussi : Johnny Halliday ou encore Charles Aznavour reçoivent-ils des aides destinées aux «jeunes artistes»?

Le « chanteur de variété le plus important du 20ème siècle »

Celui qui a été déclaré par un sondage de CNN et Time en 1998 le « chanteur de variété le plus important du 20ème siècle », devant des icônes comme Elvis Presley, Bob Dylan, et Frank Sinatra, a vendu plus de 180 millions de disques et écrit 1.300 chansons dans de multiples langues.

Shahnourh Varinag Aznavourian de son vrai nom, né à Paris de parents arméniens et devenu l’un des plus ardents porte-drapeaux de la diaspora arménienne, avait reçu à l’automne dernier une étoile honorifique à l’image de celle qui sera cette fois officiellement cimentée sur le « Walk of Fame » la semaine prochaine.

« Je viens à Hollywood depuis des années, j’ai beaucoup travaillé aux Etats-Unis car (…) le pays du "show-business", c’est l’Amérique », avait-il alors déclaré à l’AFP. L’auteur et interprète de La Bohème ou Mes Emmerdes est particulièrement populaire à Los Angeles et ses environs où vit la plus grande communauté arménienne en diaspora.