Johnny Hallyday a quitté l'hôpital

32 contributions
Publié le 31 août 2012.

PEOPLE - Le rocker a décollé de Fort-de-France après cinq jours d'hospitalisation...

Johnny Hallyday, hospitalisé depuis cinq jours aux Antilles à cause d'une gêne respiratoire, est sorti du CHU de Fort-de-France (Martinique). Il est en route vers Los Angeles, un de ses lieux de résidence, pour y réaliser des examens complémentaires, selon un média proche de la star.

«Johnny, 69 ans, doit y passer des examens complémentaires avant de rejoindre son domicile de la Cité des Anges», a indiqué RTL.

Jeudi aux environs de 15H30, heure locale, une femme portant du matériel de coiffure est entrée dans le CHU de Fort-de-France par une porte dérobée, escortée par les personnes qui accompagnent normalement Laeticia Hallyday ces jours-ci.

Peu après, Laeticia a voulu remercier les fans du chanteur pour leur «soutien précieux» et les rassurer en publiant jeudi soir sur son compte Twitter une photo de son mari au CHU de Fort-de-France. «Merci pour tout l'amour, votre soutien précieux et vos marques d'affection. Notre gratitude est immense», écrit-elle.

Le message est accompagné d'une photo où Johnny Hallyday pose assis de trois-quarts, t-shirt gris, bouc fraîchement taillé et mèches blondes. Visiblement en forme, on aperçoit derrière lui le mur vert clair de sa chambre et son lit d'hôpital.

Le manager de la star, Sébastien Farran, avait affirmé plus tôt dans la journée dans un SMS adressé à l'AFP que ce départ pour Los Angeles aurait lieu «entre demain (vendredi, ndlr) et samedi», sans préciser si Johnny Hallyday se dirigerait ensuite vers un hôpital californien ou son domicile.

Dans un message posté mercredi soir sur son compte Instagram, le rockeur de 69 ans avait assuré qu'il serait à Los Angeles vendredi.

Johnny Hallyday possède une résidence à Los Angeles. En décembre 2009, il avait dû être hospitalisé en urgence dans cette ville suite à des complications, après avoir été opéré d'une hernie discale.

Multitude de messages rassurants

Dès mercredi, l'entourage proche du chanteur avait annoncé qu'il préparait son transfert tout prochainement vers Los Angeles. Et ces derniers jours, ses proches et Johnny lui-même ont multiplié les messages rassurants. Mais la durée de son hospitalisation instille des doutes sur le véritable état de santé de la star, dont la deuxième partie de la tournée doit démarrer le 4 octobre à Montréal, au Canada.

Jeudi, vers 10H30, heure locale, son épouse Laeticia Hallyday est arrivée à l'hôpital par une porte dérobée, ont constaté des journalistes de l'AFP. Lunettes noires, débardeur rouge et jean pattes d'éléphant, elle tenait toujours à la main le livre d'Angèle Lieby, «Une larme m'a sauvée», un témoignage sur un cas médical exceptionnel.

Du côté de l'établissement, aucune information ne filtrait sur la date de sortie du chanteur.

Mercredi, Daniel Riam, directeur général du CHU de Fort-de-France, avait déclaré à l'AFP que concernant l'état de santé de Johnny Hallyday, «c'est la loi française et le secret médical qui s'appliquent. Il est entré au CHU le lundi après-midi à 14H10 dans un état qu'il appartient, à lui ou à sa famille, de révéler».

Souffrant d'une gêne respiratoire, Johnny Hallyday a été hospitalisé ce week-end, d'abord à Saint-Barthélemy, où il se reposait depuis début août dans la maison qu'il possède sur cette île très prisée de la jet-set. Dimanche soir, il a été transféré à l'hôpital de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), d'où il est sorti lundi soir, le CHU estimant que son état de santé ne «nécessitait plus d'hospitalisation».

Le chanteur a alors été transporté en hélicoptère de la sécurité civile au CHU de Fort-de-France (Martinique), plus grand, afin de procéder à des examens complémentaires à la demande de son entourage.

Avec AFP
Newsletter
POP

En fin de journée, faites
le tour de l'actu POP : culture, people, médias

publicité
publicité
publicité
Top 5 des vidéos partagées
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr