Le journal britannique The Telegraph parle des photos du prince Harry nu prises à Las Vegas en août 2012, mais ne les publie pas.
Le journal britannique The Telegraph parle des photos du prince Harry nu prises à Las Vegas en août 2012, mais ne les publie pas. - CAPTURE D'ECRAN/20MINUTES.FR

Anaëlle Grondin

Malheureusement pour le Prince Harry (et Buckingham Palace), tout ce qui s’est passé à Las Vegas la semaine dernière n’est pas resté à Las Vegas. Mercredi, le site américain TMZ publiait des photos étonnantes de l’héritier de la couronne britannique… entièrement nu dans une suite de la célèbre ville du Nevada pendant une partie de «strip-billard» avec des demoiselles qu’il venait de rencontrer au bar de l’hôtel. Il n’a fallu que quelques heures pour que ces clichés compromettants se retrouvent partout sur la Toile. Sauf… sur les sites britanniques (et encore moins dans les journaux distribués outre-Manche).

Le quotidien The Guardian raconte que les services de sa Majesté la Reine Elizabeth II ont immédiatement contacté tous les médias du pays pour que les photographies du Prince Harry les fesses à l’air ne soient pas diffusées. Les services royaux se sont justifiés en expliquant que la vie privée du prince devait être respectée. Les sites et journaux britanniques ont obéi. Mais pas sans broncher. «Les dirigeants des tabloïds, ceux du Sun et du Mail Online inclus, se sont plaints du fait que la demande pourrait les exclure du marché s'ils ne peuvent pas publier des contenus qui sont mis en ligne par les médias d'autres pays, et qui sont largement disponibles sur Internet», écrit The Guardian

Cette prudence inhabituelle s’expliquerait par la peur des rédacteurs en chef des médias britanniques de déplaire au Lord Leveson, chargé de mener une enquête sur l'état de la presse britannique après le scandale des écoutes de News of the World. «Rien à voir avec un mérite journalistique, rien à voir avec ce que vaut l'histoire, rien à voir avec des problèmes légaux, rien à voir avec l'éthique journalistique... Les décisions se prennent en fonction de: que va en penser Lord Leveson?», a déclaré Neil Wallis, ancien rédacteur en chef adjoint du Sun et de News of The World.

Le Sun a trouvé la parade: une doublure

Certains titres ont toutefois été inventifs, pour ne pas totalement se laisser faire. Le DailyMail, qui a repris l’information sur les photos, a publié une liste de plus de 100 sites qui ont diffusé les photos du prince nu, sous le bandeau «Proscrit en Grande-Bretagne – Mais les photos sont disponibles dans le monde entier», dans un encadré bleu flashy. 

Le Sun est allé plus loin. Le tabloïd a trouvé une (très amusante) parade pour sa Une ce jeudi: il a contourné le problème en remplaçant Harry par une doublure sur l’une des photos. Un des journalistes du titre, également prénommé Harry, s’est mis en scène, dans la même posture… c’est-à-dire de trois quart, entièrement nu, les joyaux de la couronne entre les mains.