Affaire Johnny Hallyday: Stéphane Delajoux, un coupable idéal?

57 contributions
Publié le 11 décembre 2009.

PEOPLE - Sa réputation n'est pas brillante, mais a-t-il pour autant commis une faute lors de l'opération du chanteur français?...

Le chirurgien des stars jouit d'une mauvaise réputation dans le milieu médical. Il a été poursuivi plusieurs fois par des patients mécontents, condamné à leur verser de l'argent, suspendu un mois par l'ordre des médecins etc. Mais la dégradation de l'état de santé du chanteur Johnny Hallyday, qu'il a opéré fin novembre, peut-il lui être reproché?

Des confrères, du chirurgien des stars, réagissent à la polémique. Olivier Metzner, avocat de l'ordre des Médecins, a accusé Stéphane Delajoux d'être «un homme sans scrupules» poursuivi «régulièrement» devant le Conseil de l'ordre, et qui est «loin d'être recommandable».

«J'ai refusé qu'il vienne dans mon service»

Contacté par 20minutes.fr, un confrère neurochirurgien, désirant garder l'anonymat confie: «Si j'avais été à sa place, j'aurais été beaucoup plus prudent. Il traîne des casseroles très inquiétantes. Et il ne respecte pas les règles de bon fonctionnement professionnel. On se pose beaucoup de questions à son sujet et sur sa manière de fonctionner».

Ce neurochirurgien a ensuite précisé: «J'ai refusé qu'il vienne dans mon service pour être formé. De plus, on ne le voit jamais dans les sociétés savantes de neurochirurgie. Or, dans ce métier, il est important de beaucoup s'entourer, de se mettre au courant des nouveautés techniques et médicales et de prendre conseil auprès de ses confrères. Mais lui vit en solo.»

A qui la faute?


De son côté, le Professeur Lortat-Jacob, chef du service orthopédie et traumatologie à l'hôpital Ambroise-Paré (AP-HP), a réagi aux critiques sur le fait que Stéphane Delajoux n'a pas posé de drain après l'opération de Johnny Hallyday. «Le drainage est une question d'école, mais ce n'est pas une faute de ne pas drainer», a-t-il estimé.

«Ce qui n'est pas raisonnable, c'est de faire 12 heures d'avion à J3», a-t-il ajouté. La star du rock a, en effet, pris un vol pour Los Angeles trois jours seulement après avoir subit cette intervention chirurgicale. Mais est-ce la faute du chirurgien ou celle de la rock star? Le producteur du chanteur, Jean-Claude Camus, avait estimé qu'il était «parti beaucoup trop vite pour Los Angeles».

«C'est possible qu'il ait fait un hématome, provoqué par un excès d'activité», a estimé le Pr Lortat-Jacob. «Un hématome post-opératoire peut très bien nécessiter une réintervention, qu'il y ait infection ou qu'il n'y ait pas infection», a-t-il indiqué. «Si c'est une infection, la réintervention pour nettoyage est tout à fait judicieuse», a-t-il ajouté.
M. D. avec agence
publicité
publicité
publicité
Top 5 des vidéos partagées
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr