Nouveaux éléments troublants dans l'enquête sur la mort de l'acteur David Carradine, retrouvé pendu jeudi dans sa chambre d'hôtel à Bangkok. La police thaïlandaise a annoncé qu'«une corde était attachée autour de son cou et une autre à son organe sexuel, et les deux étaient reliées ensemble et pendues à la penderie». L'hypothèse d'un jeu sexuel qui aurait mal tourné est désormais évoquée.

«Ce n'est pas un suicide ou un meurtre»

«Dans ces circonstances, nous ne pouvons pas être sûrs qu'il a commis un suicide, mais il a pu mourir de masturbation», a indiqué le général Worapong Siewpreecha de la police métropolitaine de Bangkok. Plusieurs indices font pencher la balance en faveur d'un «accident auto-érotique».

Les caméras de sécurité de l'hôtel, d'abord, qui n'ont montré personne entrer ou sortir de la chambre, qui avait été fermée de l'intérieur. Mais aussi l'absence de traces de coups sur le corps de l'acteur. L'experte légiste, Porntip Rojanasunan, est pour sa part formelle: «Ce n'est pas un suicide ou un meurtre, mais il est mort (...) après masturbation.»

«De la bière du matin au soir»

Selon l'équipe de production du film que l'acteur tournait en Thaïlande, celui-ci avait «bu de la bière du matin au soir le jour avant qu'on ne le retrouve mort». Les enquêteurs vont désormais analyser une boisson retrouvée dans la chambre de David Carradine à l'hôtel de luxe Nai Lert Park, qui a été passée au peigne fin.

La police souhaite également interroger la femme de l'acteur. Les enquêteurs ont donc entamé des démarches auprès de l'ambassade des Etats-Unis. Les résultats de l'autopsie, eux, sont attendus d'ici à samedi.