L'acteur Guillaume Depardieu a été condamné jeudi à deux mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Versailles, pour avoir conduit, en état d'ivresse un scooter, dans la nuit du 10 février, à Bougival (Yvelines).
L'acteur Guillaume Depardieu a été condamné jeudi à deux mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Versailles, pour avoir conduit, en état d'ivresse un scooter, dans la nuit du 10 février, à Bougival (Yvelines). - Marcus Brandt AFP/DDP/Archives

AA

Relâché. Guillaume Depardieu, qui a été retenu en garde à vue après avoir eu un accident de scooter mardi soir sur l'A14 sous le tunnel de la Défense, a passé jeudi après-midi dans les locaux de la CRS autoroutière de Vaucresson (Hauts-de-Seine) avant d’être libéré vers 19 heures. Une information donnée à 20minutes.fr par la cellule policière chargée de l'affaire.

Dans le choc, l'acteur de 37 ans aurait eu le coude et le bras cassés, sa prothèse jambière brisée et le visage amoché par le frottement sur le sol. Il n'a pas percuté d'autre véhicule. Selon les premières analyses, son taux d'alcool était de 3 g par litre de sang. Ce que Guillaume Depardieu conteste.

Affaire en cours

«Le dossier est en cours d'instruction. Guillaume Depardieu sera entendu plus tard, à l'automne», a expliqué à 20minutes.fr la cellule policière.

En 1995, déjà, l'acteur avait subi un grave accident de moto. Il en gardera des séquelles à vie. Après dix-sept opérations pour son genou droit détruit, il a été victime d'une infection qui a abouti à l'amputation d'une partie de sa jambe.

A lire aussi: le portrait de l'acteur...