Star Clash : Pedro Winter vs. David Guetta
Star Clash : Pedro Winter vs. David Guetta - SIPA

Mon premier vend des cargaisons de disques entre deux sets à Ibiza, mon second est devenu un nabab de la branchitude mondiale. David Guetta vs. Pedro Winter, c’est deux styles opposés qui se rejoignent sur leur passion commune: la musique moderne. Star Clash exclusif entre le David et le Goliath de l’électro. A vous de départagez ces poids lourds en laissant vos commentaires et en votant pour votre favori sur la une du site…

David Guetta
Ses débuts: Serial Clubber
Tout le monde semble avoir oublié que David Guetta est un vrai puriste de la musique électronique. Dès l’âge de 17 ans, il multiplie les allers-retours à Londres pour dévaliser les disquaires à la mode. A Paris, David enchaîne les résidences dans les hot-spots gay du début des années 90. Le Broad, le Central (ancien Queen) et le Boy font appel à ses services. En 1994, il reprend la direction artistique du Bataclan avec Cathy, sa future femme. Le couple cartonne et poursuit sur sa lancée. Derniers D.A du Palace, les tourtereaux reprennent les Bains puis montent la Suite. Mais David s’ennuie, il rêve d’être un artiste. Il abandonne les mondanités pour se recentrer sur sa carrière de producteur. Après trois disques au succès commercial évident, le nouveau pape des dance-floors a réussi son pari: jouer ses propres titres derrière ses platines.

Son actu: Un people populaire

Alors que «Pop-Life», son dernier opus sorti en 2007, continue de dévaster les charts, David Guetta surfe sur la vague du succès. Samedi 5 juillet, il joue au Stade de France pour «Unighted», la méga-nouba produite par son épouse. Quelques jours plus tard, il s’envolera à Ibiza où il est devenu un des notables de l’île. Il orchestra ses fameuses «F*** Me I’m Famous». En parallèle à sa carrière de musicien, le DJ est devenu un vrai people. Il multiplie les apparitions dans des campagnes publicitaires. Le constructeur automobile Seat ou encore le fabricant de casques Sennheiser ont fait appel à lui pour incarner leur image.


Pedro Winter

Ses débuts : Des raves à la réalité
Né Pierre Winter à Paris en 1975, ce branché à casquette se passionne dès son plus jeune âge pour le skate et le heavy-metal. D’origine bourgeoise, Pedro Winter s’intéresse très vite aux cultures urbaines. Il traîne sa planche à roulettes sur le parvis du Palais de Tokyo et passe ses nuits dans les raves. Il découvre l’électro. En 1995, il rencontre David Guetta. Ce dernier l’embauche au Palace pour organiser des teufs au fumoir de la boîte. Pedro se lie d’amitié avec toute la génération versaillaise que l’on appellera «French Touch». Daft Punk lui propose de devenir leur manager, Pedro fonce, le groupe explose. Fort de son réseau savamment tissé pendant presque dix ans, Winter crée Ed Bangers, son propre label. Il devient le producteur des fleurons de l’électro en signant Justice, Uffie ou encore Sebastian.

Son actu : Un Pedro très occupé

Ne l’appelez plus Pedro mais Busy P. Ce branché pur-sang tend à s’imposer comme l’un des DJ les plus demandés. Tournées au Etats-Unis, dates pour des soirées promo hype et production de ses propre tracks, Winter est devenu un label de qualité. Cet été, Busy P. part à la conquête des festivals. Solidays le recevra ce week-end pour un set très attendu. Mouillant le maillot sans retenue, Pedro Winter n’est pas forcément le meilleur technicien mais sait mettre le feu à grands coups de headbanging rageurs.


David Guetta - Baby When The Light
envoyé par Momo59-93


BadTalk #04: Pedro Winter
envoyé par badbadblog

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé