Le film Stars 80, la suite est sorti en salles ce mercredi 6 décembre. En plus des (très) mauvaises critiques, la production doit affronter une nouvelle polémique autour de Jean-Luc Lahaye. Après une blague douteuse dans la bande annonce, il semblerait que d’autres répliques du chanteur aient été coupées au montage.

Une blague déplacée dans la bande-annonce

A l’origine c’est une « blague » de Jean-Luc Lahaye​ qui avait fait grincer des dents. Alors que Richard Anco­nina lui demandait ce qu’il faisait sans ses « copines », le chanteur répondait : « Ah mais t’inquiète pas, elles vont venir ! Mais à cette heure-ci elles sont au lycée… Ben oui, elles passent leur bac. »

Si le trait d’humour n’est pas spécialement drôle, il l’est encore moins quand on sait que l’interprète de Papa chanteur a été condamné en 2007 pour rela­tions sexuelles avec une mineure de moins de 15 ans et en 2015 pour corruption de mineure

« Amputé du film »

Si la production avait annoncé que la blague de la bande-annonce serait coupée au montage, elle n’avait cependant pas précisé que ce ne serait pas la seule. « Jean-Luc Lahaye a été effacé de Stars 80, la suite […] Suite au scan­dale de son pédo-joke dans la bande-annonce, il n’a quasi­ment plus aucune réplique dans le film final », a détaillé sur son compte Twitter Daniel Andreyev, un podcasteur.

Même remarque pour le site spécialisé Ecran Large : « Jean-Luc Lahaye a été pure­ment et simple­ment amputé du film. Il y appa­raît encore, mais toutes ses répliques semblent avoir été caviar­dées, confé­rant aux scènes où il appa­raît un aspect bricolé qui condam­nerait n’im­porte quel étudiant en cinéma à l’énu­cléa­tion ».