Alors qu’on aurait pu l’attendre dans le rôle du petit Jésus, le prince Georges, arrière-petit-fils de la reine Elizabeth II, et troisième dans l’ordre de succession à la couronne britannique, n’a pourtant pas profité de son statut, rapporte Madame Figaro.

Pendant un discours au Children’s Global Media Summit (Sommet mondial des médias pour les enfants) mercredi 6 décembre à Manchester, son père, le prince William, a quand même tenu a indiqué au magazine People qu’il s’était « beaucoup amusé », même si son fils avait un rôle mineur.

Le Daily Mail rapporte que pendant le passage du couple princier au Département jeunesse de la BBC à Salford, près de la ville anglaise, le duc de Cambridge a révélé : « Je suis allé à la pièce de la Nativité de mon fils. C’était drôle. Il était un mouton ». Le quotidien anglo-saxon fait aussi remarquer que « le rôle modeste de George montre qu’il ne bénéficie pas d’un traitement préférentiel puisque ses copains ont eu les meilleures parts dans la production ».

Kate Middleton et William impliqués dans l’éducation

Kate Middleton et William, qui attendent leur troisième enfant, se sont donc rendus à Manchesterafin de rencontrer des enfants atteints de problèmes de santé mentale. Le couple princier a ensuite visionné, en compagnie de ces derniers, un film réalisé par un enfant de 14 ans atteint de troubles psychologiques.

Très impliqué dans la lutte contre la cyberintimidation, le prince William a prononcé un discours pendant le Children’s Global Media Summit (Sommet mondial des médias pour les enfants) qui se tient pendant trois jours dans la ville anglaise.