Victoria Beckham: Comparée à une pizza et traitée d'«icône anorexique», l'ex Spice Girl contre-attaque

BAD BUZZ Victoria Beckham n’a pas du tout apprécié d’être comparée à une pizza et qualifiée d'« icône anorexique » par un restaurant anglais…

20 Minutes avec agence

— 

Victoria Beckham à la fashion week de Londres le 18 septembre 2015

Victoria Beckham à la fashion week de Londres le 18 septembre 2015 — Neil Hall/REX Shutterst/SIPA

Victoria Beckham ne plaisante pas lorsqu’on se moque de sa ligne. L’ex Spice Girl envisage de porter plainte contre un restaurant britannique qui s’est allégrement moqué de sa silhouette pour faire le buzz :

« Goûtez notre nouvelle pizza Victo­ria Beck­ham, Fine et Craquante, avec sa pâte de 2 mm d’épais­seur seulement ! », peut-on lire sur les nouvelles affiches du Sidhu Hot Food, un restaurant fish’n’chips de Newcastle (Royaume-Uni).

« Icône de la mode anorexique »

A côté de la pizza, la chanteuse y était représentée, caricaturée et d’une extrême maigreur, portant une écharpe sur laquelle il était écrit : « Icône de la mode anorexique ».

« C’est d’une part tout à fait inapproprié de banaliser un tel trouble du comportement, et d’autre part il s’agit tout bonnement de diffamation envers une personne publique, cela fait beaucoup de mal à sa réputation. Malheureusement pour eux, cela relève désormais de la loi », a déclaré une porte-parole de Victoria Beckham à la chaîne Fox News.

>> A lire aussi : Victoria Beckham a déposé le nom de ses enfants

Une publicité « épouvantable » qui indigne les associations

La publicité a suscité une vague d’indignation, au-delà du seul entourage de l’épouse de l’ancien footballeurDavid Beckham. Marg Oaten, représentante de l’association de lutte contre l’anorexie Seed, a qualifié la publicité d'« épouvantable », et estime que cette campagne est « un pas dans la mauvaise direction », rapporte le Daily Mail.

>> A lire aussi : «Anorexique», «trop maigre»... Joyce Jonathan choque les internautes avec ses photos en maillot de bain

Le manager du restaurant, Soni Sidhu, s’est dit « horrifié et blessé », assurant qu’il n’avait souhaité blesser personne mais juste faire sourire. « Si quiconque nous avait dit qu’il trouvait l’affiche choquante, nous l’aurions bien entendu retirée immédiatement ! », a-t-il déclaré. Le coup de com', en tout cas, est parfaitement réussi.