Incendie de Londres: Damon Albarn dénonce «un programme de gentrification brutal»

LONDRES Le chanteur britannique demande aux politiciens de prendre leurs responsabilités…

20 Minutes avec agences

— 

L'artiste Damon Albarn au festival de Glastonbury en 2016

L'artiste Damon Albarn au festival de Glastonbury en 2016 — WENN

Damon Albarn a longtemps été un habitué de l’ouest de Londres, où la Grenfell Tower est partie en fumée la semaine dernière faisant au moins 79 morts, selon un bilan provisoire. La catastrophe le touche d’autant plus qu’il a vu le quartier changer ces trente dernières années, et pas pour le mieux comme il l’a confié sur la BBC Radio 4 dans l’émission The World This Weekend.

« Ce qui est arrivé à Grenfell n’est pas terminé mais c’est très certainement un tournant »

« Durant les trente dernières années, j’ai été témoin d’un programme de gentrification brutal ici. J’ai vu la manière dont les communautés ont été marginalisées par des propriétaires cupides et les promoteurs immobiliers. Et la manière dont nos gouvernements successifs ont encouragé cette dilution, et certains diront la façon dont ils ont brisé leur contrat social avec les Londoniens », a déclaré le chanteur.

Et de poursuivre : « Ce qui est arrivé à Grenfell n’est pas terminé mais c’est très certainement un tournant. Il faut que ce soit le moment où le gouvernement prend ses responsabilités. Plus de méthodes d’intimidation, plus de division, juste des gouvernements honnêtes, utiles et bienveillants. »

>> A lire aussi : VIDEO. Le groupe Gorillaz fait son grand retour (surprise) et s'attaque à Donald Trump

Damon Albarn a également mis en garde les politiciens

Le leader de Blur et Gorillaz n’était pas à Londres lorsque l’incendie s’est déclaré.

« J’étais à Varsovie quand j’ai eu vent que quelque chose de vraiment horrible s’était produit. J’ai toujours vécu dans l’une de ces rues où, à un bout vous pouvez entendre les oiseaux chanter à l’aurore, et de l’autre entendre les gosses se rendre sur le terrain de foot. C’est le genre de chose qui m’a amené dans l’ouest de Londres il y a trente ans. C’est un lieu où il y a une vraie communauté toujours en évolution, toujours multiculturelle avec un cœur, un lieu qui a toujours été une destination de choix pour les nouveaux arrivants à Londres. Je ne peux imaginer l’horreur que les résidents ont vécue », a-t-il ajouté.

Demon Dayz Festival @ Dreamland was EPIC. Big love to all involved. #gorillaz #demondayz

A post shared by Jeff Wootton (@jeffwootton) on

Damon Albarn en a également appelé à la jeune génération et mis en garde les politiciens. « Ce fut une drôle de semaine pour ce pays. Une vraie surprise et ensuite un bordel inévitable. Mais c’est seulement le début, car quelques-uns d’entre vous ici n’étaient pas en âge de voter cette fois, mais la prochaine fois, vous pourrez voter. Ça va grandir », a-t-il déclaré sur la scène du festival Dreamland de Margate, ainsi que le rapporte le NME.