VIDEO. La fille d'Andie MacDowell se confie sur son éducation

ENFANCE A la maison, les enfants étaient rois...

20 Minutes avec agences

— 

Margaret Qualley dans la pub pour le parfum Kenzo World réalisé par Spike Jonze.

Margaret Qualley dans la pub pour le parfum Kenzo World réalisé par Spike Jonze. — Capture d'écran - Spike Jonze

Margaret Qualley, la plus jeune des trois enfants d’Andie MacDowell et Paul Qualley, a suivi les traces de sa mère et s’est à son tour lancée dans le cinéma. Star de la série The Leftovers, dont la troisième saison a été vivement acclamée par la critique, la jeune femme poursuit son ascension à Hollywood.

Elle a récemment accordé une interview au quotidien britannique Evening Standard, l’occasion pour l’actrice de 22 ans de faire des confidences à propos de son enfance et l’éducation qu’elle a reçue de ses célèbres parents.

Thanks @glamourmag ! 🦋 More photos by Robbie Fimmano and some nun talk in the July issue! Thanks again :D

A post shared by Margaret Qualley (@margaretqualley) on

Repost from @vmagazine talking #novitiate at Sundance! In the Netflix and chill pose.

A post shared by Margaret Qualley (@margaretqualley) on

Margaret Qualley a été élevée dans le luxe, elle a grandi dans un ranch, situé dans le nord de la Californie. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la jeune actrice a eu une enfance de rêve.

>> A lire aussi : VIDEO. Kenzo World: Un clip déjanté signé Spike Jonze pour le nouveau parfum

Elle a avoué que ses parents faisaient l’impasse sur beaucoup de choses y compris l’école. « C’était "Tu veux manger deux glaces par jour, pas de souci !" et "Tu n’es pas obligée d’aller à l’école si tu n’en as pas envie" et moi je disais "Si, je dois aller à l’école." », a-t-elle détaillé. Margaret Qualley a également révélé que son père, Paul, ancien mannequin, lui a même appris à falsifier sa signature pour qu’elle puisse signer elle-même les mots des professeurs dans son carnet de correspondance. « Je l’utilise encore aujourd’hui ! »

Une enfance loin des projecteurs

#TBT - Me & My Girls 👩‍👧‍👧 / 📸: @georgeholzofficial

A post shared by Andie Macdowell (@andiemacdowell) on

Margaret avoue être reconnaissante vis-à-vis de ses parents. Ces derniers lui ont permis de grandir à l’ombre du showbusiness, contrairement à beaucoup d’enfants de stars. Margaret a admis n’avoir vu aucun des films de sa mère en grandissant. C’est seulement l’an dernier que la jeune femme a découvert le talent de sa maman dans Quatre Mariages et Un Enterrement. « Nous n’avons pas grandi en regardant ses films. Elle a fait l’effort d’être juste une maman et je lui en suis très reconnaissante », a précisé la jeune femme.