VIDEO. Accord de Paris sur le climat: Les stars se liguent contre Donald Trump

ENVIRONNEMENT Le président américain a décidé de se retirer de l'accord de Paris... 

20 Minutes avec agences

— 

Le président des Etats-Unis Donald Trump à bord de l'Air Force One au Palm Beach International Airport

Le président des Etats-Unis Donald Trump à bord de l'Air Force One au Palm Beach International Airport — WENN

Leonardo DiCaprio a mené la marche des célébrités qui se sont retrouvées pour condamner la décision d’ores et déjà la plus controversée faite par Donald Trump. Hier, le Président américain, connu pour son climato scepticisme, a décidé de retirer les Etats-Unis de l’Accord de Paris. Celui-ci avait été organisé l’année dernière par François Hollande et avait été signé par 195 dirigeants – parmi lesquels Barack Obama – pour s’engager dans un élan écologique global.

Très impliqué depuis près de 20 ans du côté de l’écologie, Leonardo DiCaprio est tombé des nus en apprenant que Donald Trump tirait un trait sur cet accord. Celui qui a produit le documentaire Avant le Déluge l’année dernière n’a pas manqué de le faire savoir.

« Aujourd’hui, l’avenir de notre planète est menacé par la décision inconséquente du Président Trump de retirer les Etats-Unis de l’Accord de Paris, a-t-il écrit dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux en renvoyant vers des associations qu’il soutient. Notre avenir sur cette planète est plus que jamais mis à mal. Pour les Américains, et tous ceux qui attendent des décisions fortes concernant les problèmes climatiques, il s’agit d’une action terriblement décourageante. »

Tous derrière et lui devant

Le comédien n’a pas été le seul à montrer les crocs.

Entre John Legend qui le traite de « connard » sur Twitter – tout en retweetant le « Make our Planet Great Again » d’Emmanuel Macron – et Bette Middler qui lui reproche d’être le « mégalomane le plus destructeur » à avoir mis les pieds à la Maison Blanche, Donald Trump va avoir besoin de beaucoup de Covfefe pour se remettre du mur qu’il est en train de se prendre dans la figure.

Ellie Goulding a signalé sur Instagram que la décision de Donald Trump était un « doigt d’honneur majeur » à notre planète, tout en renvoyant vers les textes de Leonardo DiCaprio et de Barack Obama.

This is a huge middle finger up to our Planet and the next generations future. To young people all over the world, we need to recognise our responsibility to take control of our future. The fate of our beautiful planet and our way of life is at stake. #ParisAgreement #notinmyname #Repost @leonardodicaprio ・・・ Today, the future livability of our planet was threatened by President Trump's careless decision to withdraw the United States from the Paris Agreement. Our future on this planet is now more at risk than ever before. For Americans and those in the world community looking for strong leadership on climate issues, this action is deeply discouraging. Now, more than ever, we must be determined to solve climate change, and to challenge those leaders who do not believe in scientific facts or empirical truths. It is time for all of us to stand up, organize, fight back, and channel our energy into grassroots political action. You can start by supporting these organizations on the front lines of this fight: 1. @NRDC_Org: nrdc.org 2. @indivisibleteam: indivisibleguide.com/act-locally 3. Resistance Manual: resistancemanual.org/State_and_Local_Pages 4. Stand Up America: standupamerica.com/act 5. Take action on BeforeTheFlood.com/Act Photo c/o Creative Commons: David Everett Strickler

A post shared by elliegoulding (@elliegoulding) on

« Je crois que les Etats-Unis devraient paver la voie. Mais même en l’absence de cette direction, même si cette administration rejoint un petit nombre de nations qui rejettent le futur, j’ai le sentiment que nos Etats, nos villes, et nos entreprises, prendront les choses en main pour montrer l’exemple, et permettront de protéger l’avenir de la seule planète que nous avons », a notamment publié l’ancien président des Etats-Unis.

>> A lire aussi : Accord de Paris: Trump veut «représenter Pittsburgh et pas Paris», le maire lui répond