Festival de Cannes: Cara Delevingne s'éclate... Rihanna dîne aux chandelles...

Le baromètre des soirées Parce que le Festival de Cannes, ce n’est pas que la course à la Palme, «20 Minutes» vous livre pendant la quinzaine le baromètre des meilleures soirées où il fallait être…

M.X. et A.D.

— 

Cara Delevingne rigole.

Cara Delevingne rigole. — SIPA

Vendredi 19 mai

La soirée la plus glacée

A la plage Magnum, l’ambiance était chaude… Mais les glaces ont agréablement refroidi l’atmosphère. La marque célébrait ce jeudi le lancement de sa collaboration avec Jeremy Scott, le directeur de la création de la maison de couture Moschino, et avec Cara Delevingne. La comédienne et mannequin britannique avait été aperçue par 20 Minutes l’après-midi lors de la conférence de presse de lancement de la nouvelle campagne de la marque « Libérez la bête », béret rouge so french vissé sur son crâne rasé, qui a fait tant jaser sur la Toile. « Quoi quel look ? De quoi vous parlez ? », avait-elle rétorqué à la journaliste qui l’avait interrogée à ce sujet.

ROAR! 🐯 #ReleaseTheBeast #MagnumDouble @moschino @magnumglobal #spon

A post shared by Cara Delevingne (@caradelevingne) on

« Ce soir ce que je vais porter ? Mais je serais nue enfin : libérez les tétons ! », avait-elle lancé avec humour aux journalistes espagnols et italiens qui lui demandaient ce qu’elle allait porter à la soirée. C’est juste crâne nu en robe Moschino, of course, qu’elle est apparue le soir venu au bras de Jeremy Scott.

Cara Delevingne et Jeremy Scott à la soirée Magnum x Moschino à Cannes, le 18 mai 2017. WENN.com
Cara Delevingne et Jeremy Scott à la soirée Magnum x Moschino à Cannes, le 18 mai 2017. WENN.com - SIPA

Et la top a bien rigolé et s’est pas mal déhancher sur les mix de The Misshapes, Sita Abellàn et House of Kiddy Smile dans le mini-carré VIP qui lui était réservé. Il faut dire qu’en plus du bar à glace, les cocktails vodka fraise et coco étaient particulièrement savoureux. La belle s’est éclipsée à 1h21 tapantes, entourée d’une cohorte de gardes du corps.

Cara Delevingne rigole.
Cara Delevingne rigole. - SIPA

La soirée la plus electro

Para One et Pone ont rythmé la nuit des fêtards ce jeudi à la Villa Schweppes. Le premier est parfaitement dans son élément à Cannes : diplômé de la Fémis, le trentenaire s’est retrouvé au générique du Lady Chatterley de Pascal Ferran et a signé la BO de plusieurs films, dont Bande de filles… On croise Elsa Muse et Panayotis Pascot est la nouvelle recrue du « Petit Journal ». Les gens trinquent, se marrent et se déhanchent. On retrouve l’ambiance bonne enfant qui a fait la réputation des soirées Villa Schweppes. Bilan, comme l’écrit cette twitta, l’ouverture de la Villa Schweppes, « c’était trop coooool »

La soirée la plus Riri

Rendez-vous compte, Rihanna n’était JAMAIS venue à Cannes ! L’impair est désormais réparé ! La chanteuse barbadienne a présenté jeudi sa collection capsule baptisée « Rihanna Love Chopard », célébrant les 20 ans de partenariat entre le joaillier et le Festival. La star a illuminé de sa présence la suite Chopard du Martinez. Elle a ensuite dîné à la lumière des chandelles. So romantic !

#Cannes2017

A post shared by badgalriri (@badgalriri) on